bkg

Notices

« En famille, regroupant les quatre générations, nous adorons profiter des espaces verts de la ville » Famille Beaucage
Imprimer A A A
Pour les besoins d’archives, nous conservons un grand nombre de nouvelles. Pour éviter les erreurs ou malentendus, nous vous demandons de bien vérifier la date de parution de l’information que vous consultez, considérant que les moteurs de recherche ne donnent pas priorité aux dates de parution. 


Prix du stationnement: le maire Gascon répond aux allégations de la Chambre de commerce

En réaction aux allégations de la Chambre de commerce suite aux articles parus dans certains médias au sujet de la hausse du prix de stationnement en vigueur sur l’ensemble du territoire, le maire de la Ville de Saint-Jérôme, Marc Gascon, a tenu à préciser certains faits.

« Dans toutes les villes, le tarif et la durée autorisée du stationnement sur rue avec parcomètres sont établis de manière à encourager le commerce au centre-ville tout en favorisant la rotation des véhicules. Après des études approfondies et une analyse des demandes de certains commerçants, d’institutions d’éducation et de santé, de résidents, de travailleurs et d’autres personnes fréquentant le centre-ville de Saint-Jérôme, nous avons augmenté le nombre de parcomètres sur rue et réduit la période de tarification (de 8 h à 18 h au lieu de 7 h à 19 h) dans le but d’offrir la gratuité aux heures du déjeuner et du souper. De plus, nous avons maintenu la gratuité le soir et les week-ends, ce qui représente une économie pour les usagers. Cette modification facilite l’accès des clients aux différents commerces du centre-ville », a déclaré Marc Gascon.

Une économie de plus de 1500 $

En préconisant les vignettes de stationnement pour les usagers quotidiens, la Ville de Saint-Jérôme désire entres autres stimuler le commerce au centre-ville grâce aux stationnements de courte durée et aux parcomètres. De ce fait, la Ville désire offrir du stationnement de longue durée à prix avantageux aux travailleurs et encourager l’utilisation du transport collectif. « Les stationnements avec vignettes s’adressent aux travailleurs et leur offrent des avantages. La Ville a établi le coût de la vignette annuelle à 2 $ par jour, montant qui est payable en trois versements. À titre d’exemple, ceci représente une économie annuelle de plus de 1500 $ pour une personne qui travaille 40 heures par semaine. De plus, pour la commodité des usagers, la Ville veille à maintenir un nombre de places de stationnement supérieur à la demande, comme celui de la place de la Gare qui compte 750 places et dont le taux d’occupation est de 50 %. De ce fait, il est important de mentionner que depuis que l’entrée en vigueur de ces nouvelles mesures, ce sont 150 vignettes supplémentaires qui ont été achetées sur l’ensemble du territoire de la Ville », a soutenu M. Gascon.

Attitude des automobilistes

En modifiant légèrement leurs habitudes, certains travailleurs du centre-ville peuvent donc bénéficier d’une place de stationnement au coût de 2 $ par jour au lieu de 10 $, tout n’ayant pas à retourner au parcomètre à toutes les deux heures et de ne plus courir le risque d’une contravention en cas d’oubli. « La Ville de Saint-Jérôme offre actuellement 2500 places de stationnement au centre-ville. Les travailleurs sont donc assurés de trouver facilement une place de stationnement de longue durée, à une courte distance de leur destination, dans des aires entretenues et sécuritaires. Force est d’admettre aujourd’hui que cette décision est des plus bénéfiques, puisqu’il suffit de circuler dans les rues du centre-ville pour constater que les stationnements à parcomètre durant les heures d’affaires sont davantage libérés pour la clientèle des divers commerces », a conclu le maire de Saint-Jérôme, M. Marc Gascon. 
  
Date de mise à jour : 26/09/2016