bkg

Notices

« C'est avec grand enthousiasme que nous profitons des activités familiales offertes par la Ville » Famille Longpré
Imprimer A A A
Pour les besoins d’archives, nous conservons un grand nombre de nouvelles. Pour éviter les erreurs ou malentendus, nous vous demandons de bien vérifier la date de parution de l’information que vous consultez, considérant que les moteurs de recherche ne donnent pas priorité aux dates de parution. 


Saint-Jérôme adopte son programme triennal d’immobilisations

Des projets d’une valeur de 30,9 M$ en 2016

Lors de sa séance du 20 octobre, le conseil municipal de Saint-Jérôme a adopté son programme triennal d’immobilisations (PTI) pour les années 2016-2017-2018.

Selon la Loi sur les cités et villes, le conseil municipal doit adopter chaque année un programme d’immobilisations pour les trois années financières subséquentes. Ce programme doit être divisé en phases annuelles et détailler l'objet, le montant et le mode de financement des dépenses en immobilisations que prévoit effectuer la municipalité. Le but du PTI est donc de dresser un inventaire des projets à réaliser et de les planifier dans le temps, en fonction des besoins de la communauté et de la capacité de payer des contribuables.

Un contrôle serré sur la dette et les finances


« Les investissements annoncés dans le programme triennal d’immobilisations de Saint-Jérôme pour les années 2016-2017-2018 respectent le cadre financier de la Ville et démontrent une vision à long terme pour la gestion de la dette », dit le maire de Saint-Jérôme, M. Stéphane Maher. « Le budget d’investissement prévoit 30,9 M$ pour l'année 2016. Ce niveau réaliste et raisonnable, conforme à l'objectif numéro un de la ville, permet de ne pas augmenter l'endettement et de garder un contrôle serré des finances ».

Agir selon les priorités de désuétude


Les choix d’investissement de la Ville visent d'abord et avant tout à fournir des services municipaux de qualité́ et à maintenir les équipements et les infrastructures publics en bon état.
La Ville a indiqué qu’elle conserve l'orientation prise l'an dernier, soit le maintien et l'amélioration de l’état de ses infrastructures et équipements existants selon les priorités de désuétude. Elle terminera aussi les projets déjà amorcés touchant la qualité des milieux de vie, le niveau de services et le développement de la ville.

Plusieurs grands projets en vue


Pour l’année 2016, il va de soi que le développement du Quartier des arts et du savoir ainsi que du parc Multisports figurent en bonne position dans le programme. On y retrouve aussi des montants pour le projet des Jardins urbains, pour la mise en valeur de la rivière du Nord et les premiers investissements au lac Jérôme.

Le budget dédié à l’amélioration du réseau routier bénéficiera encore de sommes importantes. Plusieurs millions seront donc consacrés à la réfection de la chaussée.

Des investissements sont prévus dans le parc industriel pour prolonger la rue Claude-Audy qui devrait accueillir de nouvelles entreprises générant par le fait même de la création d’emplois et du développement économique.

Parmi les projets qui figurent au programme d’immobilisations, mentionnons la mise aux normes du puits Bertrand, l’augmentation de la capacité du puits Joli-Bourg, la relocalisation de l’Écocentre et des études pour la valorisation du site de dépôt sur la rue Filion.

La réhabilitation des infrastructures désuètes sur certaines rues fait partie également du programme notamment sur la rue des Pins alors que des travaux majeurs seront réalisés l’an prochain.

La Ville de Saint-Jérôme profitera au maximum des programmes de subventions qui permettront de diminuer d’autant la facture des Jérômiens. Pour les trois prochaines années, c’est 12 millions que la municipalité compte récupérer des programmes de subventions.

  
Date de mise à jour : 26/09/2016