bkg

Notices

« Dans le cadre du concours Saint-Jérôme en fleurs, nous avons eu le plaisir d'être récipiendaires pour nos aménagements horticoles. Cela nous encourage à poursuive nos efforts » Famille Labelle
Imprimer A A A
Pour les besoins d’archives, nous conservons un grand nombre de nouvelles. Pour éviter les erreurs ou malentendus, nous vous demandons de bien vérifier la date de parution de l’information que vous consultez, considérant que les moteurs de recherche ne donnent pas priorité aux dates de parution. 


Un prix pour la campagne Eaujourd'hui pour demain

Saint-Jérôme honorée par l’Association des communicateurs municipaux du Québec (ACMQ)

Le Service des communications a remporté la Plume d’excellence de bronze pour l’envergure de sa campagne d’information Eaujourd’hui pour demain et l’ensemble des outils créés pour la Brigade bleue et l’Équipe Réseau. Ce prix est remis par l’Association des communicateurs municipaux du Québec (ACMQ). La campagne et les outils de communication ont été mis sur pied par la Division gestion des eaux du Service des travaux publics, le Service des communications et les firmes Carbure et Movéo design.

« Nous sommes fiers du prix que nous avons remporté pour l’excellent travail de sensibilisation et d’information qui a été fait via les médias et sur le terrain, mais notre plus grande récompense est certainement l’adhésion massive des citoyens au Plan de l’eau », a déclaré le maire de Saint-Jérôme, Stéphane Maher.


La Brigade bleue et l’Équipe Réseau


Sillonnant les rues de la ville à vélo et dûment identifiés aux couleurs de la campagne du Plan de l’eau et à l’effigie de la Ville, les membres de la Brigade bleue sensibilisent les citoyens et les commerçants aux bonnes pratiques en matière d’économie d’eau potable et de développement durable et distribue une variété de dépliants et autres outils d’information.

Pour sa part, l’Équipe Réseau a parcouru le territoire à bord de véhicules aux couleurs de la campagne à la recherche de fuites d’eau sur l’ensemble des 300 kilomètres de conduites qui tapissent le sous-sol jérômien. La campagne a même stimulé la participation d’une classe de l’école Ste-Thérèse-de-l’Enfant-Jésus qui a organisé des activités d’information pour le grand public.

Prévue pour durer plusieurs années, la campagne entreprend sa deuxième saison. En plus de la poursuite des activités initiées l’an dernier, la sensibilisation s’étendra maintenant aux institutions, aux industries et aux commerces.

Saint-Jérôme veut devenir une ville exemplaire


Le président de la commission de l’environnement, Mario Fauteux, établit un lien direct entre le succès du Plan de l’eau et les communications : «Si une grande majorité de citoyens adhère spontanément au Plan de l’eau pour réduire la pollution et la consommation, c’est d’abord parce que des communications efficaces leur ont permis de prendre conscience des problèmes, de leurs effets à court et à long terme et des changements de comportements qui s’imposent».

Les résultats obtenus jusqu’à présent sont très intéressants. À la fin de l’année 2015, la consommation avait diminué de 16,5 % pour atteindre 467 litres par personne par jour. D’ici 2024, Saint-Jérôme veut figurer parmi les villes exemplaires en se classant dans le premier quartile canadien.

acmq2.jpg
De gauche à droite : Linda Brisson, Caroline Thibault, Véronique Leblanc et Élodie Parent du Service des communications de la Ville de Saint-Jérôme. Absent sur la photo : Louis Parent.

  
Date de mise à jour : 26/09/2016