bkg

Notices

« En famille, regroupant les quatre générations, nous adorons profiter des espaces verts de la ville » Famille Beaucage
Imprimer A A A

Attraits historiques


Fondée en 1834, la Ville de Saint-Jérôme a conservé des traces de sa riche histoire et recèle des trésors d’architecture datant du 19e siècle. En voici quelques-uns qui figurent sur le circuit du patrimoine publié par la Société d’histoire de la Rivière-du-Nord en collaboration avec la Ville de Saint-Jérôme.

 

Cathédrale de Saint-JérômeCathédrale de Saint-Jérôme (1900)

355, place du Curé-Labelle
Commencée en 1897, l'église de style néoclassique a été inaugurée le 21 janvier 1900. Elle devint la cathédrale du diocèse en 1951.




Maison Prévost (1891)MaisonPrevost.JPG

349, rue Labelle
Cette maison victorienne, aussi appelée la Maison Blanche, a été construite par l'honorable Wilfrid Prévost, père de Jean Prévost, qui a été député libéral du comté de Terrebonne de 1900 à 1915. Cette maison a déjà eu une vocation hospitalière et communautaire.
 



Maison Nantel (1884)

400, place du Curé-Labelle
Cette maison de style victorien a appartenu à Bruno Nantel, qui fut maire de Saint-Jérôme de 1903 à 1908, puis à son fils Léopold Nantel qui fut aussi premier magistrat de la ville (1929 à 1930). Depuis de nombreuses années, elle est la Maison funéraire Trudel.



Maison de la culture Claude-Henri-GrignonMaison de la culture Claude-Henri-Grignon (1924)

101, place du Curé-Labelle
Ce bâtiment de style néoclassique des Beaux-Arts est un ancien palais de justice. Aujourd’hui, on y retrouve une salle de spectacles, une bibliothèque municipale, le Musée d’art contemporain des Laurentides et un espace muséal sur l'œuvre de l'auteur des Belles Histoires des Pays-d'en-Haut, Claude-Henri-Grignon.
  




Statue du curé LabelleStatue du curé Labelle (1924)

Parc Labelle
Personnage important dans l’histoire du Québec, le curé Antoine Labelle a été immortalisé par le célèbre sculpteur Alfred Laliberté.
 


Ancienne caserne des pompiers (1929)

337, rue Saint-Georges
D'inspiration néoclassique américaine, cet édifice est le premier bâtiment public de la ville et ancien marché de Saint-Jérôme. Il a servi de poste de police et de caserne de pompiers jusqu'en 1990.




Hôtel de ville Hôtel de ville (1874)

280, rue Labelle
De style néoclassique et géorgien, très répandu en Nouvelle-Angleterre, l'édifice fut d'abord utilisé comme palais de justice. Depuis 1924, il est le lieu des séances municipales et abrite la cour municipale. 





Cégep de Saint-Jérôme

Pensionnat des Saints-Anges (1930)

455, rue Fournier
Érigé par les sœurs de Sainte-Anne, le vieux couvent fut démoli en 1962 pour faire place à une bâtisse plus moderne. Aujourd'hui, le Cégep de Saint-Jérôme occupe les locaux et il ne reste que la façade de la rue Fournier pour rappeler l'histoire du pensionnat.




Vieille-Gare La Vieille-Gare (1897)

160, rue de la Gare
Rénovée en 1997, pour son centenaire, la Vieille-Gare reprend du service avec l'aménagement de la place de la Gare et du parc linéaire Le P'tit Train du Nord. La place de la Gare est aujourd’hui un lieu de prédilection pour les résidents et les visiteurs.
Date de mise à jour : 31/05/2016