bkg

Notices

« En famille, regroupant les quatre générations, nous adorons profiter des espaces verts de la ville » Famille Beaucage
Imprimer A A A

Avertisseur de fumée

 Il est obligatoire d’avoir un avertisseur par étage, y compris le sous-sol.

Vous devez installer les avertisseurs de fumée dans les corridors, près des chambres à coucher. Les avertisseurs de fumée sont placés au plafond, de préférence, ou aux murs, à distance de 10 à 30 cm (4 à 12 po) du mur ou du haut du plafond. Vous devez pouvoir entendre le signal de l’avertisseur partout dans la maison et cela, même si les portes sont fermées, car il est obligatoire d’installer un avertisseur dans les chambres où l’on dort toujours la porte fermée.

Dans les constructions neuves, les avertisseurs de fumée doivent être interreliés entre eux et en permanence au système électrique. Par exemple: de façon à aviser les occupants de l’étage qu’un incendie s’est déclaré au sous-sol. Certains modèles sont munis d’une pile d’appoint en cas de panne d’électricité. Les avertisseurs de fumée à pile demeurent acceptables pour les habitations déjà existantes et dans les bâtiments qui n’ont pas l’électricité comme des chalets, par exemple.

Vous devez toujours acheter un avertisseur certifié par Les Laboratoires des assureurs du Canada, un organisme de normalisation reconnu. Le logo ULC qui figure généralement sur le boîtier de l’appareil, indique que l’avertisseur a été fabriqué et vérifié selon les normes de cet organisme.

Il est généralement recommandé de remplacer les avertisseurs tous les dix ans. Pour s’assurer de l’efficacité de l’avertisseur, on ne doit pas dépasser la durée indiquée.  Si le boîtier est endommagé, tâché par la fumée, la graisse ou très poussiéreux, ou s’il ne sonne pas après que la pile a été remplacée, il faut changer l’avertisseur. Ne jamais peindre ou obstruer un avertisseur de fumée.

Date de mise à jour : 07/07/2016