bkg

Notices

« En famille, regroupant les quatre générations, nous adorons profiter des espaces verts de la ville » Famille Beaucage
Imprimer A A A

Code de conduite des membres


Le Quartier 50+ regroupe plus de 2 600 membres participant à une centaine d’activités chaque semaine. Afin de permettre aux membres de créer des contacts sociaux positifs et d’assurer la cohésion essentielle au bon déroulement des activités, les membres du Quartier 50+ doivent adhérer à une ligne de conduite dictée par le respect élémentaire des personnes et des biens du centre. Voici les comportements attendus des membres au Quartier 50+ :

  • Traiter avec égard et civilité les gens, les biens et les équipements se rapportant au centre;
  • Respecter les règlements de jeu;
  • Respecter les règles de fonctionnement applicables aux comités organisateurs.

Un comportement importun est un comportement qui n’est pas désiré par la personne visée. Son auteur sait ou devrait raisonnablement savoir qu’il importunera la personne qui en est la cible.

Voici donc un résumé des catégories de comportement importun :

  • Attitude blessante, gestes insultants ou déplacés;
  • Blasphèmes, injures, « crier après quelqu’un »;
  • Insinuations répétitives, provocation, narguer;
  • Dénigrement, dépréciation du travail d’un membre;
  • Conspiration, répandre des rumeurs, attenter à la réputation d’un membre;
  • Influencer, intimider, exercer un chantage, contraindre une personne à faire quelque chose;
  • Mise à l’écart, rejet, isolement, refus de communiquer;
  • Menaces implicites ou explicites;
  • Rejet des normes établies, des règlements, non-respect des politiques de l’organisation;
  • Manque de respect envers l’autorité;
  • Entrave volontaire du jeu, de l’activité;
  • S’en prendre aux biens et équipements d’une personne ou du centre;
  • Bris volontaire des équipements du centre, de la structure du bâtiment;
  • Fraude, vol;
  • Agressions physiques;
  • Manque de civisme;
  • Manque d’hygiène corporelle ou d’hygiène générale.

Il est de la responsabilité de chaque membre d’adopter une attitude fondée sur l’ouverture d’esprit, la confiance et le respect mutuel. Le membre doit manifester une attitude d’intolérance à l’égard des comportements importuns et dissuader ses pairs d’adopter de tels comportements.

Le membre se doit d’encourager un pair, apparemment victime d’un comportement importun, à tenter de résoudre le problème en discutant avec l’auteur présumé ou avec la personne responsable du Quartier 50+. Il est également de son devoir de se présenter comme témoin dans tous les cas où ils ont pu constater eux-mêmes qu’un pair a fait l’objet d’un comportement importun et fournir des renseignements à la personne responsable du centre de façon discrète et confidentielle.

Voici quelques situations du seuil de non-tolérance et d’intervention :


  • Lorsqu’un comportement contrevient de façon évidente aux énoncés du présent document;
  • Lorsque la victime signifie son désaccord face aux actes, paroles, attitudes ou gestes non souhaités à son endroit;
  • Lorsque les personnes de l’entourage expriment un doute suffisant sur le bien-fondé de l’acte, de la parole, de l’attitude ou du geste d’une personne ou lorsque des témoins dénoncent une situation inacceptable;
  • Lorsque la victime ou les personnes de son entourage réclament le secret ou la non-intervention face aux gestes posés par crainte de représailles. 

En cas de manquement à l’égard de l’un ou l’autre des comportements attendus, le Quartier 50+ adopte les mesures suivantes afin de :

  • Protéger l’intégrité des usagers, des employés, de leurs biens et des biens du centre;
  • Dissuader l’auteur du comportement importun de récidiver;
  • Maintenir la qualité du milieu de vie.

Voici quelques types de mesure d’intervention pouvant être utilisées. Le Quartier 50+ peut avoir recours à l’une ou l’autre des mesures suggérées par niveau :

Niveau 1 :

  • Simple rappel à l’ordre verbal;
  • Rencontre des parties concernées et de la personne responsable du centre;
  • Arrangement à l’amiable, parrainage par un pair, un proche ou un intervenant du CSSS dans le cas des comportements perturbateurs engendrés par la maladie.

Niveau 2 :

  • Destitution des responsabilités lors du déroulement de l’activité ou au sein du comité organisateur;
  • Retrait de la liste de joueurs remplaçants ou perte de priorité pour l’assignation d’une plage horaire de jeu;
  • Rappel à l’ordre verbal accompagné d’un avis écrit;
  • Rencontre formelle entre la personne responsable du centre et le membre ayant causé l’offense accompagnée d’un avis écrit;
  • Réparation du tort causé.

Niveau 3 :

  • Suspension du droit d’accès à l’activité ou au centre pour une période de 1 à 6 mois, en fonction de la gravité de la situation;
  • Non-renouvellement de la carte de membre ou de l’inscription à une activité pendant la période de suspension.

Niveau 4 :

  • Expulsion définitive du centre.

Informations additionnelles

  • Toute circonstance aggravante ou récidive peut entraîner une conséquence d’un niveau supérieur;
  • En cas de suspension ou d’expulsion, ni les frais de participation ni la carte de membre ne sont remboursables;
  • Si un membre commet une faute qui n’est pas répertoriée dans le présent document ou qui ne fait l’objet d’aucune règle écrite, il appartient aux responsables du Quartier 50+ de déterminer la conséquence appropriée à ce comportement.


Date de mise à jour : 04/02/2016