bkg

Notices

« En famille, regroupant les quatre générations, nous adorons profiter des espaces verts de la ville » Famille Beaucage
Imprimer A A A

Écopelouse

Une écopelouse est une pelouse offrant une grande diversité biologique et suivant des pratiques d’entretiens naturelles et respectueuses de l’environnement.

Amélioration des sols : 


Plusieurs améliorations peuvent être faites pour une pelouse en meilleure santé et plus esthétique. 
Pour commencer, aérer votre sol avec un aérateur manuel ou mécanique. Cette pratique peut être effectuée au printemps et/ou à l’automne. 

Ensuite, terreauter avec du compost. Cela apportera des nutriments au sol tout en étant naturel. Vous pouvez faire votre propre compost domestique ou vous en procurer dans un magasin. L’effectuer après l’aération améliore l’infiltration des nutriments. 

Aussi, il est possible d’effectuer un chaulage pour corriger l’acidité du sol. Cette technique est requise pour des sols très acides seulement. Le pH idéal pour un sol est de 6,5, donc légèrement acide. 

Finalement, fertiliser avec des engrais naturels au besoin seulement. Les engrais sont souvent riches en azote (N) puisque cet élément est limitant dans le sol. Cela permet une croissance plus rapide. Si le sol n’en requiert pas, un ajout de fertilisant va augmenter la croissance et la pelouse nécessitera donc plus d’entretien. 

Sélection des semences :


Rechercher des plantes qui sont adaptées au terrain. Puisqu’il n’existe pas de mélange à écopelouse au Québec, il faut acheter un mélange à faible entretien et y ajouter du thym, de l’achillée millefeuille et/ou de la camomille. Le trèfle est aussi très bénéfique pour les pelouses. 

Tonte :


Qui dit pelouse dit tonte. Quelques trucs peuvent être appliqués pour un gazon plus vert et dense.
 
D’abord, tondre le gazon à une hauteur de 7,5 cm permet à ce dernier de se protéger contre la sécheresse. Plus un gazon est court, plus il est vulnérable à la sécheresse, et donc de changer de couleur pour le jaune. 

Aussi, tondre la pelouse lorsqu’elle est sèche permet une coupe plus nette qui n’endommagera pas les brins. Maintenir la lame de la tondeuse aiguisée peut également permettre une coupe plus nette. 

Puis, pratiquer l’herbicyclage permet une régénération naturelle de la pelouse. 

Herbicyclage :


L’herbicyclage consiste à laisser les résidus de tonte sur la zone coupée pour permettre leur décomposition. Cette pratique agit comme engrais en retournant l’azote et l’eau, contenus dans les résidus, au sol. 

Sursemis :


Le sursemis est l’ajout de graminées sur une pelouse existante. 
  • Quand : Au printemps ou à la fin de l’été
  • Pourquoi : Maintenir une pelouse dense et dépourvue d’adventice.

Arrosage minimum : 


Il est préférable d’arroser tôt le matin puisque le soleil ne fera pas évaporer l’eau. De plus, une pelouse sèche en fin de journée réduit les risques de maladies. 

Date de mise à jour : 27/03/2017