bkg

Notices

« Nous sommes fiers de pouvoir profiter d'une offre variée d'activités de sport et de loisir dans notre ville » Famille Charbonneau
Imprimer A A A
Pour les besoins d’archives, nous conservons un grand nombre de nouvelles. Pour éviter les erreurs ou malentendus, nous vous demandons de bien vérifier la date de parution de l’information que vous consultez, considérant que les moteurs de recherche ne donnent pas priorité aux dates de parution. 


1 M$ pour un nouveau système de réfrigération au centre sportif Saint-Antoine

Par l’entremise d’un communiqué de presse, la ministre des Relations internationales et de la Francophonie aussi ministre responsable de la région des Laurentides, Mme Christine St-Pierre, a annoncé, au nom du ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport, M. Sébastien Proulx, que le Centre sportif Saint-Antoine situé à Saint-Jérôme recevra 1 M$ pour remplacer son système de réfrigération.

« Il s’agit d’une excellente nouvelle pour Saint-Jérôme. Cette subvention permettra de moderniser le Centre sportif Saint-Antoine, un lieu phare en ce qui a trait à la pratique d’activités physiques dans le secteur. Avec le Quartier des sports en plein développement, Saint-Jérôme se démarque de plus en plus comme un pôle sportif d’envergure régional », souligne Stéphane Maher, maire de Saint-Jérôme. 

L’octroi de la subvention fait suite au troisième appel de projets, lancé en mai 2017, dans le cadre du Programme de soutien pour le remplacement ou la modification des systèmes de réfrigération fonctionnant aux gaz R-12 ou R-22 : arénas et centres de curling.

Il est à noter que la Ville de Saint-Jérôme attend des réponses de la part du gouvernement dans de nombreux dossiers relatifs au sport. Entre autres, mentionnons notamment une demande de subvention pour la construction d’un centre sportif multifonctionnel de type Soccerplex et une autre pour la construction d’un centre de tennis intérieur de calibre international. 

« Bien que je sois heureux de constater que le gouvernement s’implique dans le développement de notre région, cette dernière demeure tout de même sous-financée en matière d’investissement dans le domaine des sports. En ce sens, nous allons continuer notre travail afin que les Jérômiennes et les Jérômiens puissent accéder aux mêmes possibilités qu’ailleurs », conclut le maire de Saint-Jérôme.  
  
Date de mise à jour : 26/09/2016