bkg

Notices

« Dans le cadre du concours Saint-Jérôme en fleurs, nous avons eu le plaisir d'être récipiendaires pour nos aménagements horticoles. Cela nous encourage à poursuive nos efforts » Famille Labelle
Imprimer A A A
Pour les besoins d’archives, nous conservons un grand nombre de nouvelles. Pour éviter les erreurs ou malentendus, nous vous demandons de bien vérifier la date de parution de l’information que vous consultez, considérant que les moteurs de recherche ne donnent pas priorité aux dates de parution. 


Budget 2009

Gel du taux de la taxe foncière de base dans le secteur résidentiel

Les contribuables du secteur résidentiel de Saint-Jérôme bénéficieront du gel du taux de la taxe foncière en 2009. C’est ce qu’a annoncé le maire M. Marc Gascon, lors de l'assemblée du conseil municipal du mardi 16 décembre.

Un budget prudent, rigoureux et efficace

Le maire a tenu à rappeler qu’en cette période d’incertitude économique mondiale et comme administration responsable, ce budget tient compte de cette situation tout en considérant les intérêts des citoyens. Ainsi, par le biais d’un sondage auprès de la population, trois grandes priorités se sont retrouvées en tête de liste et ont fortement conditionné la préparation de ce budget. Ces trois priorités sont : la bonification du service de déneigement, la sécurité sur les routes et la qualité de l’eau.

« C’est un budget prudent et responsable qui témoigne, une fois de plus, de notre gestion rigoureuse et de notre capacité d’être à l’écoute des préoccupations des jérômiennes et des jérômiens » a déclaré le maire Gascon.

Une partie importante des dépenses est destinée aux services directs offerts à la population et aux ressources humaines. Les réaménagements financiers tiennent compte des priorités définies par les citoyens.

Taux de taxation

La valeur imposable du rôle d’évaluation a augmenté de 2% en raison de l’ajout de près de 670 nouvelles unités de logement. Cette valeur se chiffre maintenant à 4,3 milliards de dollars. 

La hausse totale du coût réel des services tarifés est de l’ordre de 40 $ par logement qui reçoit trois services, ce qui constitue un montant compétitif par rapport aux autres municipalités du Québec. Pour une propriété résidentielle la tarification représentant le coût réel des services se décline ainsi : pour l’assainissement des eaux usées le montant passe de 60 $ à 91 $ ; la taxe d’eau, quant à elle, sera de 158 $ comparativement à 135 $ en 2008 ; la tarification de l’enlèvement des ordures ménagères et la collecte sélective sera de 140 $, une diminution de 14 $ par rapport à 2008. 

Le remboursement des investissements, capital et intérêts, pour les travaux réalisés en 2007 pour la construction de l’usine d’eau potable débutera en 2009, montant qui correspond à   0,04$ du 100 $ d’évaluation pour les édifices qui bénéficient de ce service.

De façon plus concrète, la valeur moyenne d’une maison à Saint-Jérôme est évaluée à 163 000 $, le compte de taxe moyen devrait se chiffrer à 2 162 $ soit une hausse, par rapport à l’an dernier, de 89 $ dont 40 $ pour les services tarifés et 49 $ pour l’investissement dans les infrastructures d’aqueduc. 

Concernant le taux moyen de la taxe sur les immeubles non résidentiels pour les quatre secteurs, applicable aux commerces, il passe à 2,88 $ par 100$ d’évaluation, en hausse de 5,3%, alors que pour le secteur industriel, le taux passe à 2,97 $ par 100 $ d’évaluation, soit une hausse de 4,2%.

Investissements dans les infrastructures

Le budget 2009 prévoit la réalisation de projets d’infrastructures conformes aux engagements que le conseil municipal entend poursuivre dans son plan directeur. Sur les 37,6 M$ de travaux prévus en 2009, c’est uniquement 19,5 M$ qui sera imposé à l’ensemble.  Ce montant sera investi pour la réalisation de travaux qui concernent les grandes priorités de l’administration municipale soit la sécurité, l’eau et la qualité de vie.

Plus particulièrement, l’administration Gascon consacrera plus de 3,8 M$ pour les infrastructures à volet sécuritaire dont la réfection de pavage et trottoirs et un nouvel accès à l’autoroute par les rues De Lamontagne et Roland-Godard.

Parmi les autres projets, mentionnons : un montant de plus de 300 000 $  sera réservé à l’aménagement de parcs à divers endroits ; 5 M$ seront consacrés à l’aménagement d’un terrain de soccer à surface synthétique ; en première étape, 300 000 $ seront consacrés à l’aménagement du parc du Centre diocésain. Notons qu’un montant de 500 000 $ est attribué pour l’usine de traitement des eaux usées.

En ce qui concerne les infrastructures reliées à l’eau, les investissements s’élèveront à 3,7 M$ en 2009 pour finaliser l’agrandissement du réservoir de l’usine de filtration, le remplacement des deux réservoirs de caustique, ainsi que la conduite régionale.

Les enjeux fiscaux

Après un exercice rigoureux et responsable dans la préparation de ce budget qui correspond aux attentes de la population, le maire a tenu à rappeler la pertinence de revendiquer aux différents paliers gouvernementaux, de nouvelles sources de revenus qui permettraient aux municipalités de financer leurs infrastructures et d’améliorer les services directs aux citoyens.

«Un budget prudent, rigoureux et responsable qui prend compte de la situation d’incertitude économique, mais qui permet, tout de même, la poursuite de notre vision pour le développement de Saint-Jérôme.  Un budget qui témoigne également de notre volonté politique de continuer à bâtir une organisation municipale efficace» de conclure le maire de Saint-Jérôme, M. Marc Gascon.
  
Date de mise à jour : 26/09/2016