bkg

Notices

« Dans le cadre du concours Saint-Jérôme en fleurs, nous avons eu le plaisir d'être récipiendaires pour nos aménagements horticoles. Cela nous encourage à poursuive nos efforts » Famille Labelle
Imprimer A A A
Pour les besoins d’archives, nous conservons un grand nombre de nouvelles. Pour éviter les erreurs ou malentendus, nous vous demandons de bien vérifier la date de parution de l’information que vous consultez, considérant que les moteurs de recherche ne donnent pas priorité aux dates de parution. 


Budget fédéral : « Saint-Jérôme entend bénéficier de l'ensemble des sommes disponibles », dit le maire

Suite au récent dépôt du budget fédéral, la Ville de Saint-Jérôme, à l’instar de l’Union des municipalités du Québec, se réjouit de l’engagement du gouvernement canadien envers les municipalités de partout au pays.

L’administration jérômienne salue l’intention du gouvernement d’investir une somme ponctuelle de 2,2 G$ pour l’entretien et la valorisation des infrastructures municipales, dont plus de 500 millions, spécifiquement pour le Québec. Ces nouveaux investissements offriront de nouvelles possibilités aux municipalités notamment pour la réalisation de travaux liés aux réseaux d’aqueduc et au développement durable. Selon les estimations de la Ville, Saint-Jérôme devrait recevoir un montant d’environ 5 millions de dollars.

« Saint-Jérôme entend bénéficier de l’ensemble des sommes disponibles pour améliorer les services publics. En tant qu’administration responsable il est impératif d’investir de manière continue et stratégique dans nos infrastructures. Les montants alloués par le gouvernement du Canada nous permettront de continuer les opérations visionnaires et ciblées sur notre réseau d’égouts », a indiqué Stéphane Maher, maire de Saint-Jérôme.

Depuis quelques années, la Ville de Saint-Jérôme investit massivement en injectant plusieurs millions de dollars pour améliorer l’efficacité de son réseau d’égouts et ainsi réduire le nombre de déversements dans la rivière du Nord. En plus de la mise en place d’enregistreurs électroniques qui notent des données relatives aux surverses, la Ville procède au décroisement de son réseau d’égouts. Cette opération consiste à séparer l’eau pluviale des eaux sanitaires en construisant deux réseaux distincts. Tandis que l’eau de pluie est dirigée directement dans la rivière, les eaux sanitaires sont acheminées à l’usine d’épuration. Le décroisement des égouts s’inscrit dans une perspective de développement durable, puisqu’il a comme effet notable une diminution significative des rejets d’eaux usées dans la rivière du Nord.

Rappelons par ailleurs que Saint-Jérôme met de l’avant de nombreuses actions concrètes pour préserver l’eau. Les initiatives ainsi que le Plan d’économie d’eau potable ont permis de réduire de 566 à 421 litres la consommation moyenne quotidienne par personne.
  
Date de mise à jour : 26/09/2016