bkg

Notices

« Nous sommes fiers de pouvoir profiter d'une offre variée d'activités de sport et de loisir dans notre ville » Famille Charbonneau
Imprimer A A A
Pour les besoins d’archives, nous conservons un grand nombre de nouvelles. Pour éviter les erreurs ou malentendus, nous vous demandons de bien vérifier la date de parution de l’information que vous consultez, considérant que les moteurs de recherche ne donnent pas priorité aux dates de parution. 


Colloque de l'Association des communicateurs municipaux du Québec

Saint-Jérôme remporte quatre prix dont la Grande Plume d’or 2017


Le Service des communications de la Ville de Saint-Jérôme s’est vu honorer quatre fois plutôt qu’une lors du gala des Plumes d’excellence de l’Association des communicateurs municipaux du Québec (ACMQ) qui s’est déroulé à Montréal le 25 mai dernier. La Ville de Saint-Jérôme est sortie grande gagnante de l’édition 2017 en remportant la Grande Plume d’or, remise à l’initiative s’étant le plus démarquée, toutes catégories confondues, pour son projet Prévenir les sextos : un thé avec une policière à la St-Valentin. La Ville sera ainsi invitée à se joindre à la délégation de l’ACMQ lors de sa participation au Forum Cap’Com de la communication publique et territoriale en France.


« C’est tout un honneur pour nous de recevoir ces prix. Depuis les trois dernières années, Saint-Jérôme s’est développée comme jamais. De grands projets, appuyés par un plan stratégique bien défini, ont vu le jour dans notre ville. Saint-Jérôme est définitivement une capitale régionale dynamique, une cité de possibilités et une porte de choix sur le plan de la culture, du sport, du plein air, de l’éducation et du transport. Félicitations à toute l’équipe du Service des communications pour ces distinctions! » a déclaré le maire de Saint-Jérôme, Stéphane Maher.


Saint-Jérôme, gagnante de la Grande Plume d’or pour la campagne Sexto

Le succès de la campagne est le fruit de l’union de plusieurs intervenants du milieu qui ont orienté leurs efforts afin de prévenir, sensibiliser et intervenir pour contrer le phénomène grandissant du sextage chez les jeunes. Un premier partenariat exceptionnel rendu possible grâce à la participation du Service de police de la Ville de Saint-Jérôme, la Ville de Saint-Jérôme, le Centre canadien de protection de l’enfance, le Directeur des poursuites criminelles et pénales, la Commission scolaire de la Rivière-du-Nord, l’Académie Lafontaine et le Centre d’aide aux victimes d’actes criminels. Cette campagne est une première au Canada.

Au secondaire
  • Les premières rencontres ont débuté en décembre 2016.

  • À terme, ce sont 8 000 jeunes qui seront sensibilisés dans 7 écoles.

  • Le 14 février dernier, à l’occasion de la St-Valentin, la Ville a organisé l’événement Un thé avec une policière grâce à la participation de David’s tea. Treize policières et une future procureure de la couronne (DPCP) ont discuté avec les 136 filles de 4e secondaire à l’Académie Lafontaine. Pendant ce temps, 96 garçons du même niveau ont eu la visite de policiers et d’un procureur. L’événement a été un véritable succès.

  • La campagne permet d’outiller les directions d’écoles et les intervenants (trousse de sensibilisation), les parents (publicité) et de s’assurer que les jeunes adoptent des comportements adéquats sur Internet et avec leur téléphone.
     
Au primaire
  • En 2016, 92 ateliers ont eu lieu dans 17 écoles primaires, rejoignant ainsi plus de 2400 élèves.

« Nous continuons à aller de l’avant dans ce projet afin de sensibiliser les jeunes face au phénomène des sextos. Partager, publier ou posséder une photo intime de soi est considéré comme trois actes criminels différents. Les jeunes n’ont pas toujours conscience de l’impact qu’une seule photo peut avoir sur leur vie ou celle de leurs amis de classe. Nous avons le devoir d’être proactifs, car c’est l’avenir de nos jeunes qui est en jeu », a déclaré Robin Pouliot, policier à la Ville de Saint-Jérôme.

« C'est tout un honneur de pouvoir partager l'expertise de ces généreux partenaires qui ont tous à cœur le bien-être de nos adolescents. Ce prix est une reconnaissance qui nous fait apprécier les grandes compétences de notre équipe de communication à la Ville de Saint Jérôme », a ajouté le lieutenant Serge Boivin.

Une Plume d’or pour la campagne nationale

La Ville a remporté une plume d’or pour la campagne Saint-Jérôme, une Cité de possibilités - Entrez par la grande porte!, visant à inculquer un vent de changement avec la mise en place de 20 chantiers porteurs pour la communauté.

« Nous sommes extrêmement fiers de contribuer au changement de l’image de la Ville. Les élus et les employés travaillent sans relâche chaque jour afin d’offrir le meilleur service aux citoyens. Cette campagne nationale a été un succès grâce à tout le travail en amont réalisé par la grande équipe de la Ville et ses partenaires, mais surtout parce que les citoyens ont embarqué dans le mouvement. Vous êtes de plus en plus nombreux à démontrer votre fierté d’habiter Saint-Jérôme et à vous mobiliser autour de projets rassembleurs. Pour un directeur des communications, c’est la plus belle récompense qui soit. Les prix que nous avons gagnés vous reviennent donc aussi. Déjà, nous lançons la phase 2 de cette campagne. Dès lundi, notre publicité sera sur les ondes de V télé et des capsules vidéo d’ambassadeurs jérômiens seront sur les médias sociaux. Je vous invite à partager votre enthousiasme pour votre ville comme vous le faites déjà si bien. À l’aube de ma retraite, je suis très heureux du travail accompli par mon équipe et par l’organisation et je suis confiant que Saint-Jérôme brillera encore pour les années à venir », a déclaré Louis Parent, directeur du Service des communications.

Deux plumes de bronze pour couronner le tout

La Ville a aussi remporté une plume de bronze pour la création du microsite citedepossibilites.com et de la page Facebook corporative, ainsi qu’une plume de bronze pour la création de sa brochure Saint-Jérôme : rêver son centre-ville, qui met en lumière les projets phares sur lesquels repose la volonté de créer et d’innover de la Ville. Cette brochure a été réalisée grâce à la collaboration du Service de l’urbanisme et du développement durable.

Prix_ACMQ
Sabrina Richer, secrétaire du Service des communications; Éric Raymond (Moveo Design), graphiste; Louis Parent, directeur du Service des communications; Stéphane Maher, maire de Saint-Jérôme; Caroline Thibault, chargée de communications; Linda Brisson, secrétaire, Josiane Villeneuve, chargée de communications et Yvan Patenaude, directeur général.

Prix_ACMQ2
Louis Parent, directeur du Service des communications; Josiane Villeneuve, chargée de communications; Éric Raymond (Moveo Design), graphiste; Caroline Thibault, chargée de communications; Serge Boivin, lieutenant au Service de police; Sabrina Richer, secrétaire du Service des communications et Robin Pouliot, agent aux relations communautaires du Service de police.


Prix_ACMQ3
Louis Parent, directeur du Service des communications; Caroline Thibault, chargée de communications; Éric Raymond (Moveo Design), graphiste; Julie Desrosiers, Coordonnatrice en urbanisme au Service de l'urbanisme et du développement durable; Stéphane Maher, maire de Saint-Jérôme; Salima Hachachena, directrice du Service de l'urbanisme et du développement durable; Lucie Roussel, technicienne aux programmes au Service de l'urbanisme et du développement durable; Anny Chamberland, technicienne aux programmes au Service de l'urbanisme et du développement durable et Benoit Beaulieu, conseiller au district 1.
  
Date de mise à jour : 26/09/2016