bkg

Notices

« Dans le cadre du concours Saint-Jérôme en fleurs, nous avons eu le plaisir d'être récipiendaires pour nos aménagements horticoles. Cela nous encourage à poursuive nos efforts » Famille Labelle
Imprimer A A A
Pour les besoins d’archives, nous conservons un grand nombre de nouvelles. Pour éviter les erreurs ou malentendus, nous vous demandons de bien vérifier la date de parution de l’information que vous consultez, considérant que les moteurs de recherche ne donnent pas priorité aux dates de parution. 


Dépôt du rapport du MAMROT

DÉCLARATION DU MAIRE MARC GASCON

La Ville de Saint-Jérôme a reçu le rapport final des vérifications administratives du ministère des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire (MAMROT) concernant  le processus d’attribution des contrats. Le maire de la Ville de Saint-Jérôme, M. Marc Gascon, a tenu à commenter le rapport en question.

« Je suis à la fois heureux et encouragé par les conclusions du rapport du MAMROT. Depuis le temps que nous l’attendions ce rapport! Qui plus est, dernièrement, certaines personnes se sont fait un plaisir de le commenter, de le qualifier alors qu’il n’existait même pas ! Ce rapport ressemble aux autres rapports réalisés à ce jour par le MAMROT, et je me permets de le considérer comme le meilleur de l’ensemble des autres rapports. Effectivement, lorsque l’on se compare avec les autres municipalités vérifiées, avec un budget de 114 millions et près de 10 500 contrats octroyés annuellement, nous pouvons affirmer que nous avons une excellente note compte tenu de l’ampleur des activités. J’ajoute que la Ville de Saint-Jérôme a déjà mis en place depuis deux ans un processus d’amélioration continue de la gestion municipale et plusieurs des recommandations du rapport ont déjà été corrigées depuis. Je prends pour preuve le commentaire du vérificateur dans la conclusion de son rapport :

Toutefois, un processus d’amélioration continue instauré en 2009 a permis d’améliorer le respect de ces dispositions.

Nous avons la ferme intention de poursuivre ce travail avec rigueur et professionnalisme », a déclaré le maire.

On se souviendra que les adversaires politiques du maire avaient profité de ces vérifications administratives pour accuser son Administration d’être sous enquête, ce qui était faux. Ils laissaient sous-entendre qu’il pourrait s’agir de malversations concernant le système d’attribution des contrats publics. Plusieurs personnes avaient alors profité de différentes tribunes pour faire des allégations, insinuer des irrégularités et porter des accusations poussant même le maire Gascon à démissionner de son poste de président de l’UMQ.

« Certaines personnes devront répondre devant la population de leur conduite et de leurs allégations : les seules choses détruites dans ce rapport, ce sont les commentaires de ces personnes qui aujourd’hui, doivent se reconnaître. Ces personnes ont contribué à semer le doute au sein de la population envers leurs dirigeants, les employés de la fonction publique et les élus. Ces personnes ont volontairement causé du tort à la population de Saint-Jérôme et aux dirigeants de la Ville », a souligné Marc Gascon.

Par ailleurs, le maire de la Ville s’est dit très satisfait des conclusions de ce rapport. Il a tenu également à commenter les réponses de la haute direction de la Ville de Saint Jérôme : « Les réponses de notre direction générale aux questions soulevées par les vérificateurs du MAMROT sont très satisfaisantes.  Je trouve cela très encourageant pour l’avenir. Je réitère aux fonctionnaires de la Ville mon entière confiance.

En terminant, au cours des derniers mois, la chasse aux sorcières a été alimentée presque quotidiennement à Saint-Jérôme. J’espère qu’à présent et une fois pour toutes, la politicaillerie sera mise au rancart et que les vrais débats pourront reprendre. Je désire continuer à travailler, comme je l’ai toujours fait, pour tous les citoyens et les citoyennes de Saint-Jérôme.

Je souhaite que le MAMROT vérifie toutes les villes du Québec et qu’on en finisse avec les pseudo-scandales alimentés par des oppositions en mal de pouvoir. Toutes les villes ne sont pas différentes de Saint-Jérôme. Aucune n’est parfaite et toutes font de leur mieux! Ces allégations et la qualification de dévastateur font du tort à notre capitale régionale. Ce rapport vient corriger quelque peu les agissements de personnes mal intentionnées. Malgré tout, notre ville prospère, s’embellit, se distingue et offre une excellente qualité de vie. Je suis très fier de ce qu’est devenue la ville de Saint-Jérôme », a conclu le maire Marc Gascon.

  
Date de mise à jour : 26/09/2016