bkg

Notices

« C'est avec grand enthousiasme que nous profitons des activités familiales offertes par la Ville » Famille Longpré
Imprimer A A A
Pour les besoins d’archives, nous conservons un grand nombre de nouvelles. Pour éviter les erreurs ou malentendus, nous vous demandons de bien vérifier la date de parution de l’information que vous consultez, considérant que les moteurs de recherche ne donnent pas priorité aux dates de parution. 


Deux Jérômiennes honorées pour leur bravoure

Au nom du gouverneur général, la mairesse suppléante de la Ville de Saint-Jérôme, Renée Arsenault, a souligné les gestes de bravoure de mesdames Sylvie Maillé et Gabrielle Arpin-Charest, dignes citoyennes de Saint-Jérôme. Un certificat de mention d’honneur décerné par le gouverneur général David Johnston leur a été remis à l’occasion de la séance régulière du conseil municipal le mardi 20 mars.

« Votre comportement en ces circonstances est particulièrement inspirant pour nous tous. Votre acte de bravoure, inspiré par la sollicitude envers autrui qui devrait tous nous habiter, se devait d’être récompensé », a souligné Mme Renée Arsenault.

Sommaire de l’incident – Évacuation de 37 personnes âgées

En effet, le 25 janvier 2009, à Prévost, madame Sylvie Maillé, employée de l’établissement, a contribué à l’évacuation de 37 personnes âgées d’une résidence en flammes.

Après le déjeuner, Mme Maillé a entendu une explosion et aperçu une boule de feu dans une pièce en construction, adjacente à la cuisine. Dès que la fumée a commencé à se propager dans la cuisine, elle s’est dirigée vers l’avant du bâtiment et a appelé les sapeurs-pompiers. Mme Maillé, en collaboration avec sa collègue Gaétanne St-Louis, laquelle n’a pas pu être présente ce soir, a rassemblé les résidents vers la sortie principale pour leur évacuation.

Les pompiers et les premiers répondants sont arrivés sur les lieux ; parmi eux, la sergente Nancy Maheu, résidente de Saint-Jérôme, qui a été honorée précédemment.  Ils n’ont pas hésité à entrer dans l’immeuble en feu pour aider mesdames Maillé et St-Louis à évacuer les bénéficiaires, et ce, malgré la fumée qui devenait de plus en plus dense.

Sommaire de l’incident – Une fille vient au secours de son père

Le deuxième incident s’est produit le 4 août 2011 sur l’autoroute 15 Nord à Saint-Jérôme.
Gabrielle Arpin-Charest était alors passagère dans une voiture conduite par son père. Après avoir pris la bretelle 45 direction boulevard de la Salette Ouest, le conducteur a eu une absence au volant et s’est dirigé vers l’autoroute.

Il s’est engagé sur le gazon pour ensuite être victime d’une crise d’épilepsie importante. Sans le vouloir, il a appuyé sur l’accélérateur pour se diriger de nouveau vers la bretelle de l’autoroute où se trouvaient d’autres voitures. Gabrielle a gardé son sang-froid et a eu le réflexe de mettre le véhicule en mode 
« stationné ». Le père et la fille se sont alors arrêtés immédiatement. D’autres automobilistes sont venus prêter main-forte à Gabrielle qui a aussitôt appelé les policiers. Ces derniers ont réussi à sortir de la voiture, la victime qui était toujours en crise.

Certificat de mention d’honneur

Précisons que le Certificat de Mention d’honneur, créé en 1993, est décerné à ceux qui ont porté un geste admirable et désintéressé en faveur d’autrui. Cette distinction est destinée aux candidats admissibles dont les gestes sont jugés dignes par le Conseil des décorations canadiennes. Cette mention n’est pas accordée automatiquement à tous les candidats, elle a fait l’objet d’un vote.

MentionHonneur-CDM120319_056R
Les récipiendaires Sylvie Maillé et Gabrielle Arpin-Charest entourent la mairesse suppléante Renée Arsenault.

  
Date de mise à jour : 26/09/2016