bkg

Notices

« Dans le cadre du concours Saint-Jérôme en fleurs, nous avons eu le plaisir d'être récipiendaires pour nos aménagements horticoles. Cela nous encourage à poursuive nos efforts » Famille Labelle
Imprimer A A A
Pour les besoins d’archives, nous conservons un grand nombre de nouvelles. Pour éviter les erreurs ou malentendus, nous vous demandons de bien vérifier la date de parution de l’information que vous consultez, considérant que les moteurs de recherche ne donnent pas priorité aux dates de parution. 


États financiers pour l’exercice terminé le 31 décembre 2007

La Ville de Saint-Jérôme a clôturé sa dernière année financière avec un excédent des revenus sur les dépenses de 4 781 310 $.  Les revenus de la Ville pour l’année 2007 se sont élevés à 93 147 666 $, tandis que les dépenses et les affectations ont atteint 88 366 356 $.

Ce surplus est attribuable à une forte activité dans le domaine de la construction, de la vente de propriétés (+ 3,5 M$)  et également à des dépenses inférieures aux prévisions dans certains services municipaux (- 1,3 M$). De plus, une bonne partie de ce surplus de 2007 devra être affectée aux activités de déneigement de 2008 en raison de la quantité importante de neige tombée durant l’hiver 2007-2008.  

Le budget 2008 prévoyait des dépenses 6,2 M$ seulement au niveau du déneigement et l’estimation des dépenses réelles à date, en y ajoutant les dépenses prévues des mois de novembre et décembre 2008, nous laisse entrevoir un manque à gagner de près de 3,4 M$. Il faut comprendre que nous avons connus pratiquement deux hivers en une seule saison puisque nous avons reçu 425 cm de neige alors qu’habituellement nous en recevons 220 cm en moyenne.

Le surplus de 2007 va nous permettre d’absorber cette facture exceptionnelle sans remettre en question nos autres services. Saint-Jérôme réussit en effet à maintenir un rythme effréné sur le plan de la construction avec l’émission de permis pour une valeur de 100 043 506 $, traduisant la forte attraction de la capitale régionale pour de nouveaux résidents, des commerces et des services. 

Autre fait saillant des états financiers, la Ville a affecté dans le cours de l’année 13,3 M$ au remboursement de la dette à long terme. Cela représente près de 33 % des dépenses en investissements de l’année.  Des investissements en immobilisations pour 41,6 M$ dont plus de 19,4 M$ pour les infrastructures de transport et 19,8 M$ pour l’hygiène du milieu ont été réalisés en 2007.

Plus de 25 % de ces investissements ont été payés par des tiers, soit des promoteurs et les gouvernements supérieurs.  Parmi les principaux travaux qui ont été menés en 2007, mentionnons le début des travaux de construction d’une conduite  régionale d’aqueduc afin de mieux desservir le secteur nord de la Ville (2,3 M$); la réfection du 1er Boulevard entre la 20e Avenue et la rue Parent (1,8 M$); la poursuite des travaux de construction du réservoir d’eau potable (10 M$); les travaux sur la rue Schulz entre la 115e Avenue et la rue Pierre-Audette (1,3 M$); le réaménagement du boulevard Monseigneur-Dubois (1,6 M$) et les travaux de pavage sur divers tronçons de rue (2,9 M$).

« Ce rapport financier révèle la bonne santé des finances de la ville et sa capacité à poursuivre ses orientations de développement », a conclu le maire Marc Gascon 
  
Date de mise à jour : 26/09/2016