bkg

Notices

« Nous sommes fiers de pouvoir profiter d'une offre variée d'activités de sport et de loisir dans notre ville » Famille Charbonneau
Imprimer A A A
Pour les besoins d’archives, nous conservons un grand nombre de nouvelles. Pour éviter les erreurs ou malentendus, nous vous demandons de bien vérifier la date de parution de l’information que vous consultez, considérant que les moteurs de recherche ne donnent pas priorité aux dates de parution. 


Glace et neige accumulées sur les toitures: soyez vigilant !

Considérant les inquiétudes légitimes des citoyens concernant les accumulations de neige sur les toitures, nous avons jugé utile de publier ce communiqué émis par l’Union des municipalités du Québec (UMQ) et la Régie du Bâtiment du Québec.
 
Afin de prévenir les dommages, la Régie du bâtiment du Québec (RBQ) recommande fortement aux propriétaires de vérifier si la neige accumulée sur leur propriété représente de tels risques et les incite fortement à prendre les mesures requises afin de s'assurer que les lieux sont sécuritaires. Il ne faut pas oublier que de la neige et de la glace qui s'accumulent en bordure des toits à versant peuvent aussi représenter un danger pour les personnes qui circulent près des bâtiments.

Lorsque l'enlèvement de la neige s'avère nécessaire, elle conseille de confier cette tâche à des entreprises spécialisées disposant d'un équipement approprié. La RBQ recommande également aux propriétaires de procéder au déneigement des issues de secours de leurs bâtiments.

Des risques

Le déneigement d'une toiture comporte des risques pour la sécurité des personnes sur le toit ou aux alentours. La proximité d'installations électriques représente un risque supplémentaire. En outre, il est suggéré de laisser une mince couche de neige sur la toiture afin de maintenir la membrane d'étanchéité en bon état.

En général, précisons que les toits sont construits de manière à pouvoir supporter les charges de neige des hivers québécois. Toutefois, il importe de se montrer très vigilant lorsque les accumulations dépassent 70 cm. En cas de doute, il peut se révéler judicieux de faire examiner la toiture par un ingénieur spécialisé en structure afin de déterminer si la surcharge de neige est acceptable et si celle-ci comporte des signes de stress structurel.

Des signes précurseurs

Parmi les signes précurseurs d'un affaissement possible de la toiture, mentionnons des fissures qui apparaissent sur les murs intérieurs ou encore des portes intérieures qui coincent. À noter que l'infiltration d'eau n'est pas nécessairement un signe relié au risque d'affaissement, mais peut quand même requérir l'enlèvement de la glace.

Le propriétaire est le premier responsable

La RBQ rappelle que le propriétaire est le premier responsable de la sécurité du public qui fréquente ou accède à son bâtiment. Il lui appartient donc légalement, dans la plupart des cas, de prendre les mesures de prévention pour éviter une accumulation de neige ou de glace pouvant occasionner un effondrement de la toiture du bâtiment.

Pour plus de renseignements, vous pouvez consulter le site Internet de la RBQ.
  
Date de mise à jour : 26/09/2016