bkg

Notices

« Nous sommes fiers de pouvoir profiter d'une offre variée d'activités de sport et de loisir dans notre ville » Famille Charbonneau
Imprimer A A A
Pour les besoins d’archives, nous conservons un grand nombre de nouvelles. Pour éviter les erreurs ou malentendus, nous vous demandons de bien vérifier la date de parution de l’information que vous consultez, considérant que les moteurs de recherche ne donnent pas priorité aux dates de parution. 


Hausse du litre d'essence - Saint-Jérôme défendra ses citoyens

Rejet de la Régie de l’énergie de réviser sa décision du 11 juillet 2008

La Ville de Saint-Jérôme défendra ses citoyens en Cour supérieure

Le maire de Saint-Jérôme, Marc Gascon, a tenu à réagir au rejet, par la Régie de l’énergie, de la demande de révision de la décision rendue le 11 juillet 2008. On se souviendra que cette décision imposait une hausse de 0,03$ du litre d’essence aux consommateurs jérômiens. Le premier magistrat de la capitale des Laurentides s’est dit déçu mais peu surpris face à cette décision.

« Je note que la Régie reconnaît des vices de procédures et que la preuve de la ville aurait dû être entendue lors de la première audition. Malgré cela,  sa décision, telle la Tour de Pise, penche toujours du même côté ! Dans les faits, c’est la preuve qu’il y a incohérence entre la mission de la Régie et les gestes qu’elle pose dans la réalité. Encore une fois, la Régie a troqué sa vocation de protection des consommateurs pour celle de protectrice des pétrolières et des détaillants indépendants», a déclaré Marc Gascon.

« Par ailleurs, ce qui est toujours inacceptable, c’est que la Régie nie faire subir aux consommateurs jérômiens un quelconque préjudice. Elle prétend même le contraire ! Les jérômiens en paient encore la note. Nous le constatons ces jours-ci, le prix de l’essence est plus élevé à Saint-Jérôme que dans d’autres régions du Québec. Les enjeux sont importants car c’est 3 M$ que les citoyens de Saint-Jérôme devront payer d’ici 2011», a ajouté le maire.

Tout un appui des consommateurs

Le maire s’est dit très heureux que les consommateurs d’essence l’aient appuyé dans sa démarche jusqu’à présent. Le maire a reçu un appui massif de la population de Saint-Jérôme et des environs.

« En plus de CAA Québec et d’Option Consommateurs qui ont déposé un réquisitoire en notre faveur à la Régie dans cette cause, c’est plus de 23 000 personnes qui se sont manifestées leur appui en signant le registre «J’appui ma ville».  Les Jérômiens et les populations environnantes sont derrières nous dans la défense des intérêts des consommateurs», a rappelé Marc Gascon.

Le maire poursuit ses démarches

Par ailleurs, le maire Gascon fort de ce soutien de la population, a donc évalué la situation et les suites possibles pour l’avenir dans ce dossier. «Ce que je retiens, c’est que notre action était la seule possible pour la défense des intérêts des consommateurs jérômiens. Le conseil municipal a donc décidé de s’adresser à la cour supérieure pour contester cette décision» de dire Marc Gascon. 

« Au Québec, seule la Ville de Saint-Jérôme a été ciblée dans les décisions de la Régie. Les citoyens continuent de payer et d’écoper ! C’est de la discrimination ! En tant que premier magistrat de la ville de Saint-Jérôme et fort de l’appui massif des citoyens, nous sommes légitimés de poursuivre nos démarches. Pas question de laisser tomber les consommateurs jérômiens » a conclu le maire.
  
Date de mise à jour : 26/09/2016