bkg

Notices

« C'est avec grand enthousiasme que nous profitons des activités familiales offertes par la Ville » Famille Longpré
Imprimer A A A
Pour les besoins d’archives, nous conservons un grand nombre de nouvelles. Pour éviter les erreurs ou malentendus, nous vous demandons de bien vérifier la date de parution de l’information que vous consultez, considérant que les moteurs de recherche ne donnent pas priorité aux dates de parution. 


Hydro-Québec devrait acheter ses câbles chez General Cable à Saint-Jérôme

La maire invite la population à signer la pétition

Le maire de Saint-Jérôme, Stéphane Maher, a signé la pétition lancée sur le site de l’Assemblée nationale par le député Pierre-Karl Péladeau pour demander à Hydro-Québec d'acheter ses câbles chez General Cable à Saint-Jérôme. M. Maher invite tous les Jérômiens de signer la pétition afin d'assurer la survie de l'entreprise à Saint-Jérôme et d'éviter une atteinte négative à la santé économique de la Ville.


L’achat local est un levier économique puissant


L'usine de Saint-Jérôme fabrique des câbles électriques et a pour principal client Hydro-Québec. General Cable ayant fermé trois usines de câbles électriques au Québec depuis 2008, la société d'État a dirigé ses achats annuels de plusieurs millions de dollars vers d'autres fournisseurs, principalement aux États-Unis. Messieurs Péladeau et Maher souhaitent que tous ces achats soient plutôt faits au Québec, à Saint-Jérôme.

«L’achat local est un levier de développement économique puissant pour une ville, une région et une province», dit le maire de Saint-Jérôme, Stéphane Maher. «C'est une évidence. L'achat local nous permet de créer de la richesse collective. Je demande à tous les gens des Laurentides de signer la pétition de Monsieur Péladeau, afin que le gouvernement du Québec et la société Hydro-Québec témoignent de la même sensibilité à l'égard de l'économie de notre région», ajoute le maire suppléant Gilles Robert, qui s’était d’ailleurs engagé auprès des travailleurs alors qu’il était député de Prevost.

Il y a quelques mois, le conseil municipal de Saint-Jérôme avait adopté une résolution en appui à la démarche menée par les employés de General Cable.


L'avenir de l'usine lié aux achats d'Hydro-Québec


À la suite d'une étude sur l'orientation des activités de l'entreprise, General Cable a décidé d'épargner l'usine de Saint-Jérôme puisqu'elle a un bon rendement, tandis que deux usines américaines doivent fermer. Néanmoins, la direction a rappelé que la survie de l'usine de Saint-Jérôme était liée aux contrats avec Hydro-Québec.

À La Malbaie, en 2014, l'arrêt des opérations de la compagnie a entraîné la perte d'une soixantaine d'emplois. Les 80 membres de la section locale 589 du syndicat Unifor craignent une situation semblable à Saint-Jérôme si Hydro-Québec ne révise pas ses pratiques d'achat.

  
Date de mise à jour : 26/09/2016