bkg

Notices

« C'est avec grand enthousiasme que nous profitons des activités familiales offertes par la Ville » Famille Longpré
Imprimer A A A
Pour les besoins d’archives, nous conservons un grand nombre de nouvelles. Pour éviter les erreurs ou malentendus, nous vous demandons de bien vérifier la date de parution de l’information que vous consultez, considérant que les moteurs de recherche ne donnent pas priorité aux dates de parution. 


Johanne Dicaire au comité exécutif

Saint-Jérôme souhaite une plus forte représentation des femmes en politique

À la demande du maire de Saint-Jérôme, Stéphane Maher, un nouveau membre a été nommé au comité exécutif en la personne de Johanne Dicaire. Celle-ci remplace Benoit Delage.

« Je suis heureux d’accueillir Johanne Dicaire au comité exécutif, où elle pourra jouer un rôle décisionnel encore plus grand pour le bénéfice de notre Ville », a déclaré Stéphane Maher. « C’est une personne très compétente, qui connaît en profondeur les principaux dossiers. Son engagement et son dévouement consolideront la force de l’exécutif. Je lui souhaite bonne chance dans ses nouvelles fonctions ».

« C’est un grand honneur pour moi de siéger au sein du comité exécutif. On me considère comme une femme de cœur, qui aime se familiariser avec les dossiers. Je poursuivrai en ce sens et assumerai avec convictions mes nouvelles fonctions », a rappelé Johanne Dicaire.

Johanne Dicaire s’est distinguée au sein du conseil municipal par son engagement comme présidente de la commission de la voirie et des bâtiments, présidente de la commission de la sécurité publique – Incendie de 2013 à 2015, vice-présidente de la commission de l'urbanisme et du développement durable et membre de la commission de la sécurité publique – Police. Elle est également membre du comité consultatif d'urbanisme, du comité de démolition et représentante de la Ville à l’Association québécoise d'urbanisme.

Michèle Céclier et Manon Labrèche



Deux autres femmes, Michèle Céclier et Manon Labrèche, ont aussi fait partie du comité exécutif, depuis le décret concernant le regroupement, en 2002, des ex-villes de Saint-Jérôme, Lafontaine, Bellefeuille et Saint-Antoine.

Les Québécoises forment 50,3 % de la population, mais elles ne composent que 32% des conseils municipaux. Il y a donc du rattrapage à faire. La Ville de Saint-Jérôme favorise, pour les femmes et les hommes, l’égalité des chances d’accès aux postes électifs comme aux empois au sein de son organisation.

Le fait d'avoir des femmes et des hommes au sein du conseil municipal permet une meilleure représentation de la société et donc de prendre les meilleures décisions. La représentation des élues est aussi un facteur de l’amélioration du statut des femmes dans la société et renforce le rôle de modèle qu’elles peuvent jouer aux yeux des autres femmes.

Johanne_Dicaire_SRB_0105r.jpg
Johanne Dicaire
  
Date de mise à jour : 26/09/2016