bkg

Notices

« C'est avec grand enthousiasme que nous profitons des activités familiales offertes par la Ville » Famille Longpré
Imprimer A A A
Pour les besoins d’archives, nous conservons un grand nombre de nouvelles. Pour éviter les erreurs ou malentendus, nous vous demandons de bien vérifier la date de parution de l’information que vous consultez, considérant que les moteurs de recherche ne donnent pas priorité aux dates de parution. 


La crise des régimes de retraite

Le maire de Saint-Jérôme appelle au calme et au respect

 Alors que la présentation du projet de loi no 3 sur les régimes de retraite dans le secteur municipal a entraîné plusieurs manifestations de colère et de mécontentement dans les grandes villes du Québec, et devant l’appréhension d’un automne chaud, le maire de Saint-Jérôme appelle au calme pour Saint-Jérôme et ouvre déjà le dialogue.

« Pas question de partir en guerre contre nos employés, tout doit se faire avec sagesse et dans le respect mutuel, dit le maire de Saint-Jérôme, Stéphane Maher. Méfions-nous des chiffres ! On peut leur faire dire n’importe quoi, c’est bien connu. La Ville de Saint-Jérôme n’est pas dans la même situation que les grandes villes. De plus, il vaut mieux attendre de connaître les vrais chiffres en septembre avant de se faire une opinion ».

Faire preuve de respect


Le maire invite la population à faire preuve de respect envers les employés municipaux et à éviter les paroles et les gestes déplacés. « Nous avons des employés dévoués, compétents et respectueux. Il ne faut pas importer à Saint-Jérôme les situations plus critiques de certaines villes. Et surtout, il ne faut jamais perdre de vue que les grands gagnants de ce projet de loi seront en définitive les contribuables, car essentiellement les efforts et les concessions viendront des employés.», affirme M. Maher.

La Ville a déjà eu deux rencontres avec les syndicats des cols bleus et blancs, les associations des cadres, des policiers et des pompiers afin de préparer la négociation de nouvelles ententes concernant leurs régimes de retraite. Le maire est persuadé, suite au ton de ces premiers échanges, que les négociations de seront sous le signe du dialogue et non de la confrontation à Saint-Jérôme, malgré la tension inévitable.

Contrôle du fardeau fiscal pour les contribuables


M. Maher tient aussi à rassurer la population sur la volonté du conseil municipal de mettre tous les efforts nécessaires pour limiter la hausse du fardeau fiscal des contribuables. «Fidèles au travail déjà amorcé avec le dernier budget, nous gardons le cap sur le contrôle des dépenses, c’est un engagement prioritaire pour le conseil ».

« Nous sommes conscients que les régimes de retraite représentent une dépense importante dans le budget, mais cela fait partie de la rémunération des employés et c’est un des facteurs qui nous assure le recrutement de ressources compétentes et leur fidélité à long terme. Une ville est une entreprise de services qui repose sur la qualité de son personnel dont de nombreux postes spécialisés », affirme le maire Maher.
  
Date de mise à jour : 26/09/2016