bkg

Notices

« Nous sommes fiers de pouvoir profiter d'une offre variée d'activités de sport et de loisir dans notre ville » Famille Charbonneau
Imprimer A A A
Pour les besoins d’archives, nous conservons un grand nombre de nouvelles. Pour éviter les erreurs ou malentendus, nous vous demandons de bien vérifier la date de parution de l’information que vous consultez, considérant que les moteurs de recherche ne donnent pas priorité aux dates de parution. 


La prévention, ça se déménage !

Lorsque vous déménagez assurez-vous que la prévention fasse son changement d’adresse avec vous. Vous pourriez même faire une boîte portant l’inscription « Prévention ». Regardons ensemble ce qu’elle devrait contenir.

D’abord, l’avertisseur de fumée. Lorsque vous arrivez dans votre nouvelle demeure, vérifiez la date de fabrication inscrite sur le boîtier de l’appareil. Si elle remonte à plus de dix ans, changez-le ou demandez à votre propriétaire de le faire. C’est sa responsabilité d’installer un avertisseur de fumée dans chaque logement. Par contre, c’est au locataire de le garder en état de fonctionner. Comment ? En y installant une
pile neuve ou en procédant au raccordement électrique, le cas échéant.

Procurez-vous également un avertisseur de monoxyde de carbone. Le monoxyde de carbone, ou CO, est un gaz toxique produit lors de la combustion incomplète de matières carbonées comme le bois, le charbon et l’essence. Vous avez probablement des sources de CO chez vous. Les appareils de chauffage central à l’huile, les foyers alimentés au bois, les chaufferettes au kérosène, au pétrole ou au gaz, les cuisinières et les sécheuses qui fonctionnent au gaz produisent du CO en brûlant le carburant. Puisqu’il est inodore, invisible et sans saveur, il vous est impossible de le détecter. Même votre chien ou votre chat ne le peuvent. Installez des avertisseurs de CO près des chambres à coucher, dans la pièce juste au-dessus du garage et près de la porte qui mène au garage. N’oubliez jamais que le CO tue.

Et... ne pas oublier de faire un plan d’évacuation 

Dessinez un croquis de votre nouvelle demeure. Il doit contenir toutes les sorties possibles et au moins deux trajets d’évacuation. Indiquez le point de rassemblement devant la maison ou chez un voisin. Tous les membres de la famille doivent faire l’exercice d’évacuation. Si vous vous installez dans un immeuble à logements, consultez le plan et les procédures d’évacuation du bâtiment.

Texte publié dans Le Saint-Jérôme, juin 2008
  
Date de mise à jour : 26/09/2016