bkg

Notices

« En famille, regroupant les quatre générations, nous adorons profiter des espaces verts de la ville » Famille Beaucage
Imprimer A A A
Pour les besoins d’archives, nous conservons un grand nombre de nouvelles. Pour éviter les erreurs ou malentendus, nous vous demandons de bien vérifier la date de parution de l’information que vous consultez, considérant que les moteurs de recherche ne donnent pas priorité aux dates de parution. 


La Ville de Saint-Jérôme a participé au « Park(ing) Day »

C’est avec fierté que la Ville de Saint-Jérôme a participé, le vendredi 20 septembre, à la première édition du « PARK(ing) Day » organisée par la CRE Laurentides, le Conseil régional de l’environnement des Laurentides.

À Saint-Jérôme, quelques cases ont été transformées sur la rue Parent, entre la rue Labelle et la rue Saint-Georges. Le Service des loisirs, de la culture, de la vie communautaire et des communications a présenté deux kiosques qui faisaient la promotion des activités du Quartier 50+, en particulier la pétanque, et des activités culturelles de même que les livres sonores. On pouvait également y dénicher des livres gratuits, ce qui a plu aux visiteurs présents.

La coordination de cet événement symbolique fut assurée par Mme Isabelle Saint-Germain, chargée de projet – développement durable à la CRE Laurentides. D’autres organismes et commerces étaient présents lors de cet événement : la Société d’histoire de la Rivière-du-Nord, Utopia art floral, l’Association des artistes en arts visuels de Saint-Jérôme et les écocentres (DDRDN). Notons aussi la participation d’élèves de l’école Sainte-Thérèse-de-l’Enfant-Jésus qui ont illustré ce qu’ils feraient avec des espaces de stationnement.

Le PARK(ing) Day est un concept développé par Rebar, en partenariat avec l’Agence métropolitaine de transport lors de la journée En ville sans ma voiture. L’objectif au Québec était d’encourager les citoyens à se réapproprier l’espace public en transformant plus de 260 cases de stationnement.

Cette journée, propice à la réflexion sur la présence de l’automobile en ville, permet de nous interroger sur la place prédominante que l’on accorde au stationnement. Cet événement se déroulait dans 162 villes réparties dans 35 pays à travers le monde. Il rassemblait artistes, citoyens, élus et organisations afin de mener un débat ludique et critique sur l’importance de ces espaces.

parkingday1
 Un symbole fort du stationnement, le parcomètre fut décoré pour l’événement alors qu’une création artistique représentait une auto au sol.
livres Le Service des loisirs, de la culture, de la vie communautaire et des communications a remis des livres gratuitement aux visiteurs présents.

  
Date de mise à jour : 26/09/2016