bkg

Notices

« Nous sommes fiers de pouvoir profiter d'une offre variée d'activités de sport et de loisir dans notre ville » Famille Charbonneau
Imprimer A A A
Pour les besoins d’archives, nous conservons un grand nombre de nouvelles. Pour éviter les erreurs ou malentendus, nous vous demandons de bien vérifier la date de parution de l’information que vous consultez, considérant que les moteurs de recherche ne donnent pas priorité aux dates de parution. 


La Ville recevra 9,9 M $ en subvention pour ses infrastructures en 2014

Si tout se déroule comme prévu, la Ville de Saint-Jérôme recevra un montant record de subventions pour le renouvellement de ses infrastructures d’aqueduc et d’égout dans le cadre de son programme d’investissements 2014.

C’est ce qu’a annoncé le maire Stéphane Maher dans un point de presse tenu le lundi 13 janvier. « Le mandat confié à la direction générale et au Service de l’ingénierie était de prioriser les projets d’infrastructures pour lesquels nous obtenions le meilleur rendement pour les sommes investies. Sur les 32,5 M$ qui seront investis cette année, le tiers sera financé par des subventions gouvernementales qui devraient atteindre 9,9 M$ », a expliqué M. Maher.

La Ville de Saint-Jérôme a soumis au gouvernement du Québec une série de projets d’infrastructures éligibles au Programme de la taxe sur l’essence et de la contribution du Québec (TECQ). Ce programme provient de l’entente entre les gouvernements du Québec et du Canada relativement au transfert d’une partie des revenus de la taxe fédérale d’accise sur l’essence et de la contribution du gouvernement du Québec pour les infrastructures municipales d’eau potable, d’eaux usées et de voirie locale.

« Les besoins en infrastructures sont énormes, mais il faut faire les meilleurs choix sur le plan budgétaire. Il y a une fenêtre d’opportunité, c’est le temps ou jamais d’en profiter. Certains projets seront même subventionnés à 100 % », d’ajouter le maire Maher.

Abolition des taxes de bassin


Le maire a aussi confirmé la décision du conseil municipal d’abolir les taxes de bassin liées à la réfection de certains projets d’infrastructures en 2013. Les quelque 500 propriétaires qui étaient visés par le nouveau mode de financement seront ravis d’apprendre la bonne nouvelle.

Les taxes de bassin des projets suivants seront donc annulées : rue Lajeunesse, boulevard du Roi-Charles, montée Ste-Thérèse, rue Lebeau, rue Saint-Faustin, rue des Lacs et boulevard Roland-Godard. Le conseil municipal poursuivra sa réflexion pour trouver d’autres solutions plus équitables.

Gel ou baisse des taxes pour la majorité des contribuables


Rappelons que le conseil municipal a adopté en décembre le budget 2014 qui comprend une diminution importante des taux de taxation. La baisse des taux dans une proportion supérieure à la hausse du rôle d’évaluation aura pour effet de procurer un gel ou une baisse de taxes pour une majorité de contribuables.
Par ailleurs, c’est la première fois depuis la création de la nouvelle ville que le budget adopté est équivalent à celui de l’année précédente. Le budget équilibré s’élèvera à 129 $ M pour 2014, soit le même montant que 2013.
  
Date de mise à jour : 26/09/2016