bkg

Notices

« En famille, regroupant les quatre générations, nous adorons profiter des espaces verts de la ville » Famille Beaucage
Imprimer A A A
Pour les besoins d’archives, nous conservons un grand nombre de nouvelles. Pour éviter les erreurs ou malentendus, nous vous demandons de bien vérifier la date de parution de l’information que vous consultez, considérant que les moteurs de recherche ne donnent pas priorité aux dates de parution. 


L'administration Maher annonce l'implantation de la collecte des matières organiques

Fort de l’appui de la population, le maire de Saint-Jérôme, Stéphane Maher, annonce que la Ville implantera la collecte des matières organiques sur le territoire à compter de septembre 2019. Une initiative qui concorde avec la fin du présent contrat de collectes des ordures et des matières recyclables.

Le projet étant à l’étude depuis plusieurs mois déjà, la Ville a mandaté la firme de sondage Segma Recherche afin de réaliser une étude sur la perception des citoyennes et des citoyens quant à l’implantation de la collecte des matières organiques sur le territoire. Les résultats de cette dernière révèlent que 77 % des Jérômiennes et des Jérômiens sont favorables au projet.

« Les résultats du sondage sont éloquents et nous confirment que les citoyennes et les citoyens sont prêts à ce changement. Quelque 78 % de la population s’est même engagée à participer à la nouvelle collecte qui vise à trier et valoriser les résidus de table et les résidus verts », a expliqué Mylène Laframboise, conseillère municipale du district 2, responsable des dossiers environnementaux.

« Cette démarche s’inscrit parfaitement dans le plan stratégique Destination 2020 de la Ville de Saint-Jérôme, lequel vise notamment à mettre en œuvre des pratiques concrètes en matière de gestion environnementale. Les contrats de collectes venant à échéance, l’occasion est donc parfaite pour apporter des modifications, bonifier notre offre de services aux citoyens et élaborer un plan directeur global de gestion des matières résiduelles visant à faire de Saint-Jérôme une ville zéro déchet », a renchéri monsieur Maher.

La collecte des matières organiques permettra à la Ville de Saint-Jérôme de satisfaire aux exigences gouvernementales visant à valoriser 60 % de la matière organique. Conformément au Plan de gestion des matières résiduelles de la MRC ainsi qu’aux obligations gouvernementales contenues dans la Politique québécoise de gestion des matières résiduelles, Saint-Jérôme se joint ainsi aux autres municipalités de la MRC et du Québec qui valorisent les matières organiques.
  
Date de mise à jour : 26/09/2016