bkg

Notices

« Quelle chance d'avoir accès, au centre-ville, au parc linéaire Le P'tit-Train-du-Nord » Famille Paquin
Imprimer A A A
Pour les besoins d’archives, nous conservons un grand nombre de nouvelles. Pour éviter les erreurs ou malentendus, nous vous demandons de bien vérifier la date de parution de l’information que vous consultez, considérant que les moteurs de recherche ne donnent pas priorité aux dates de parution. 


L'AMT aménage 152 nouvelles places à la gare Saint-Jérôme

L’Agence métropolitaine de transport (AMT) augmente de 25 % la capacité du stationnement incitatif de la gare Saint-Jérôme, portant de 588 à 740 le nombre de places mises à la disposition des clients. Ces améliorations font partie des mesures d’atténuation annoncées par le ministre des Transports et le comité sur la mobilité des personnes et des biens, Mobilité Montréal, pour contrer les effets des chantiers routiers sur les déplacements et la circulation dans la région métropolitaine. Les places seront disponibles à la clientèle à partir du vendredi 24 janvier.

« Le transport collectif est une priorité pour notre gouvernement et nous travaillons avec différents partenaires, dont la Ville de Saint-Jérôme et l’AMT, afin d’offrir des options de transport alternatif bonifiées », mentionne Sylvain Gaudreault, ministre des Transports et ministre des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire. « Dans le cadre des mesures d’atténuation pour contre la congestion routière, l’ajout de ces places de stationnement permettra d’offrir un meilleur service aux clients du transport au commun qui ont par ailleurs vu le service augmenter considérablement au cours des derniers mois. »

« L’importante bonification du stationnement incitatif de la gare Saint-Jérôme répondra à la demande des citoyens de la région, qui sont de plus en plus nombreux à utiliser le train de banlieue pour se déplacer », ajoute Sylvain Pagé, député de Labelle et responsable gouvernemental de la région des Laurentides. « Nous sommes donc convaincus que tous ces changements inciteront les gens à modifier leurs habitudes en matière de déplacements dans la région. »

« La ligne Saint-Jérôme a vu son service bonifié considérablement avec l’ajout de 6 départs par jour la semaine et de 12 départs par jour la fin de semaine », souligne Nicolas Girard, président-directeur général de l’AMT. « Compte tenu de l’augmentation de l’achalandage de 11 % depuis l’ajout de service sur cette ligne, il nous apparaît nécessaire d’augmenter l’offre de stationnement à cette gare. Par le passé, chaque fois que nous avons ajouté des services, les clients ont répondu à l’appel. »

Travaux et coûts

Le nouvel aménagement est évalué à près de 250 000 $ et est financé à 100 % par le ministère des Transports du Québec (MTQ). Les travaux consistaient en l’ajout de 152 places en gravier, l’installation de la signalisation, de l’éclairage, de cloches en béton et de chaînes pour délimiter l’aire de stationnement. Des feux de circulation ont aussi été installés afin d’assurer la sécurité des clients accédant au site représentant un investissement d’environ 60 000 $, assumé par l’AMT.

La ligne Saint-Jérôme en bref

La ligne Saint-Jérôme a bénéficié d’une forte augmentation de sa clientèle au cours des dernières années. L’achalandage pour cette ligne pour l’année 2013 est de près de 2,7 millions de passages, soit 6 % de plus qu’en 2012, et son taux de ponctualité se chiffre à 96 %. On y dénombre plus de 3500 places de stationnement et près de 300 places vélo. Tous les départs de la ligne desservent maintenant la gare Saint-Jérôme, et ce, depuis le 5 août dernier.

L’Agence métropolitaine de transport (AMT) est une agence gouvernementale à vocation métropolitaine qui a pour mission de planifier l’accroissement des services de transport collectif afin d’améliorer l’efficacité des déplacements des personnes dans la région métropolitaine de Montréal. L’AMT exploite actuellement 5 lignes de trains de banlieue, 51 gares, 1 ligne d’autobus express métropolitain, 62 stationnements incitatifs, 16 terminus et près de 90 km de voies réservées. L’achalandage des trains de banlieue s’élève à plus de 17,5 millions de déplacements annuels, ce qui situe la région métropolitaine au sixième rang en Amérique du Nord. Pour plus d’information, consultez le site amt.qc.ca.

  
Date de mise à jour : 26/09/2016