bkg

Notices

« Quelle chance d'avoir accès, au centre-ville, au parc linéaire Le P'tit-Train-du-Nord » Famille Paquin
Imprimer A A A
Pour les besoins d’archives, nous conservons un grand nombre de nouvelles. Pour éviter les erreurs ou malentendus, nous vous demandons de bien vérifier la date de parution de l’information que vous consultez, considérant que les moteurs de recherche ne donnent pas priorité aux dates de parution. 


Le budget provincial accueilli favorablement par le maire de Saint-Jérôme

Le maire de Saint-Jérôme, monsieur Stéphane Maher, accueille favorablement le budget déposé mardi dernier par le ministre québécois des Finances, Carlos Leitao.

Stéphane Maher se réjouit des sommes allouées en santé et en éducation, ainsi que des mesures annoncées pour soutenir les familles et pour favoriser le développement économique local et régional. Il se dit également particulièrement heureux de l’adoption du projet de loi 166 portant sur la réforme du système de taxation scolaire par le gouvernement provincial. « Pour les contribuables jérômiens, cette réforme constitue une excellente nouvelle puisqu’elle permettra d’alléger leur fardeau fiscal d’environ 70 %. Pour une maison de 200 000 $, le compte de taxe scolaire diminuera de près de 440 $ », explique Stéphane Maher.

Mobilité

Le maire de Saint-Jérôme salue aussi les engagements financiers annoncés pour soutenir les municipalités dans le but de régler les problèmes de congestion routière, notamment l’attribution de sommes pour l’aménagement de voies réservées sur l’autoroute 15. Monsieur Maher souhaite cependant rappeler au gouvernement provincial que la pression est de plus en plus forte sur le réseau routier de la région et donc que les besoins ne se font pas seulement sentir à Montréal et Québec.

Cannabis

Au sujet des sommes annoncées en vue de la légalisation du cannabis, le maire de Saint-Jérôme considère qu’un flou persiste dans la gestion des dividendes reliés à la vente du cannabis. « Je constate que le gouvernement provincial a entendu nos appels répétés en ce qui concerne nos besoins financiers découlant de la légalisation du cannabis. Si le ministre a annoncé que plusieurs millions de dollars seront accordés aux municipalités, ce qui est une excellente nouvelle, les modalités associées à ce financement demeurent, à quelques mois de la légalisation, floues », a décrié monsieur Maher.

En lieu de taxes

Enfin, le maire de Saint-Jérôme déplore l’absence de mesures relativement aux compensations tenant lieu de taxes, lesquelles visent à compenser les municipalités pour la perte de revenus fiscaux résultant de la présence sur leur territoire d’immeubles gouvernementaux exempts du paiement de taxes foncières.  « Pour la Ville de Saint-Jérôme, cela représente un manque à gagner de plusieurs millions de dollars », termine M. Maher.
  
Date de mise à jour : 26/09/2016