bkg

Notices

« Quelle chance d'avoir accès, au centre-ville, au parc linéaire Le P'tit-Train-du-Nord » Famille Paquin
Imprimer A A A
Pour les besoins d’archives, nous conservons un grand nombre de nouvelles. Pour éviter les erreurs ou malentendus, nous vous demandons de bien vérifier la date de parution de l’information que vous consultez, considérant que les moteurs de recherche ne donnent pas priorité aux dates de parution. 


Le compte de taxes de la maison moyenne de Saint-Jérôme sera réduit

Un budget 2017 équilibré et des dépenses majorées à peine de 0,6 %

Saint-Jérôme, le 7 décembre 2016 – Le maire de Saint-Jérôme, Stéphane Maher, est fier d’annoncer que la gestion efficace et rigoureuse des fonds publics de la ville, mise en œuvre depuis son élection le 3 novembre 2013, portera ses fruits pour l’année 2017. En effet, lors du conseil municipal du 13 décembre prochain, l’administration Maher présentera non seulement un budget équilibré et des dépenses à peine majorées de 0,6 %, mais également un compte de taxes de la maison moyenne de Saint-Jérôme réduit de 1 %, soit une moyenne de 23 $.

« Mon administration municipale a posé les gestes nécessaires pour accomplir trois choses. Premièrement, nous avons imposé un gel et une optimisation des dépenses de la ville depuis notre première année au pouvoir, afin de ne pas augmenter le fardeau fiscal des Jérômiens. Deuxièmement, nous avons opéré des investissements et su en attirer d’autres pour créer un contexte économique favorable, qui créerait de la richesse et surtout redonnerait de la fierté aux citoyens de la Ville. Finalement, nous opérons dès maintenant une baisse de taxes, pour redonner des moyens aux citoyens et en attirer de nouveaux, que soient des familles, des investisseurs ou encore des entrepreneurs, qui trouveront à Saint-Jérôme une ville de services de qualité où il fait bon vivre » déclare Stéphane Maher, convaincu que ces trois gestes étaient attendus depuis longtemps par la population.

La Ville de Saint-Jérôme se classe ainsi parmi les premières, sinon bonne première, des 10 villes du Québec (Montréal, Laval, Longueuil, Québec, Gatineau, Granby, Saint-Jean-sur-Richelieu, Rimouski, Trois-Rivières) ayant déjà dévoilé leurs orientations budgétaires : elles connaissent pour la quasi-totalité une augmentation plus importante des dépenses et surtout, une augmentation des taxes. Avec la baisse de 1 % de ses taxes, Saint-Jérôme coiffe ces mêmes villes dont les taxes, pour l’exercice 2017, varieront entre -0,6 % et +2,9%. Qui plus est, alors que Saint-Jérôme maintiendra l’augmentation de ses dépenses à moins de 1 % (+0,6 %), ces mêmes autres villes comparables voient leurs dépenses accroître entre 1,1 % et 3,2 %.

« Mon équipe et moi avions un désir lorsque nous avons été élus : redonner aux Jérômiens la fierté de leur ville et de leur administration municipale par une gestion efficace et dynamique. Nous poursuivons dès maintenant nos efforts pour laisser à la prochaine administration des finances publiques saines et équilibrées » se réjouit Stéphane Maher.

StephaneMaher2016

  
Date de mise à jour : 26/09/2016