bkg

Notices

« Quelle chance d'avoir accès, au centre-ville, au parc linéaire Le P'tit-Train-du-Nord » Famille Paquin
Imprimer A A A
Pour les besoins d’archives, nous conservons un grand nombre de nouvelles. Pour éviter les erreurs ou malentendus, nous vous demandons de bien vérifier la date de parution de l’information que vous consultez, considérant que les moteurs de recherche ne donnent pas priorité aux dates de parution. 


Le Génie-Méritas de l’AIMQ décerné à Richard Bégin pour la réalisation de la gare intermodale

L’Association des ingénieurs municipaux du Québec (AIMQ) a décerné cette année  son prix Génie Méritas à Richard Bégin, directeur du Service des travaux publics de Saint-Jérôme. Créé en 1991, ce prix est décerné conjointement par le Journal Constructo et l’AIMQ pour souligner le caractère exemplaire d’une réalisation municipale à laquelle l’ingénieur lauréat a étroitement participé. Le nom du récipiendaire est dévoilé lors du séminaire annuel de l’Association.

Cette année, le Génie-Méritas souligne le travail exceptionnel et innovateur de M. Bégin et de son équipe lors de la construction de la gare intermodale. Une gare intermodale est un équipement important parce qu’il est structurant et que, selon la qualité de sa conception, il influence grandement la mobilité au sein de la ville, ainsi que le développement commercial, récréotouristique et industriel. Mais au-delà de ces considérations fondamentales, la gare bâtie à Saint-Jérôme présente des caractéristiques d’avant-garde aux plans de l’architecture et de l’ingénierie. L’utilisation de poutres, colonnes et jambes de force en lamellé-collé de pin douglas et de mélèze, de préférence à l’acier et au béton, le design audacieux de ses trois toits juxtaposés en porte-à-faux élancés, le contraste de ses charpentes massives et de ses murs entièrement faits de verre, de même que le style évocateur de ses larmiers et portiques, inspiré de la Vieille Gare de 1897, tout cela fait de la gare intermodale un bâtiment aux qualités économiques, techniques et esthétiques du plus haut niveau.

Richard Bégin est membre de l’Ordre des ingénieurs du Québec depuis 1979. Il est entré à l’emploi de la Ville en 1980. Il y a occupé tour à tour plusieurs postes de direction et il assume celle du Service des travaux publics depuis la fusion de l’agglomération jérômienne.
  
Date de mise à jour : 26/09/2016