bkg

Notices

« C'est avec grand enthousiasme que nous profitons des activités familiales offertes par la Ville » Famille Longpré
Imprimer A A A
Pour les besoins d’archives, nous conservons un grand nombre de nouvelles. Pour éviter les erreurs ou malentendus, nous vous demandons de bien vérifier la date de parution de l’information que vous consultez, considérant que les moteurs de recherche ne donnent pas priorité aux dates de parution. 


Le maire Marc Gascon devient le premier lauréat du Prix Jean-Paul L'Allier

Créé et nommé en l’honneur de l’ancien maire de la ville de Québec par l’Ordre des urbanistes du Québec, le Prix Jean-Paul L’Allier a été remis pour la première fois au maire de la Ville de Saint-Jérôme, Monsieur Marc Gascon. Ce prix est une reconnaissance de la vision, du leadership et des réalisations des élus en matière d’urbanisme.

Le récipiendaire 2009 était heureux et ému de cette distinction qui se veut le reflet de ses réalisations à titre de maire de la capitale régionale des Laurentides. «C’est un grand honneur pour moi d’être associé au nom de Jean-Paul L’Allier, l’un des maires les plus marquants de l’histoire contemporaine du Québec. C’est bien humblement que j’accepte ce prix car je crois qu’il constitue une reconnaissance de nos efforts collectifs, pour avoir donné une nouvelle vie à Saint-Jérôme. », a déclaré le maire Marc Gascon.

Monsieur Gascon a tenu à préciser qu’à son arrivée en 1995, la ville de Saint-Jérôme était en difficulté et que peu de gens s’intéressaient à son patrimoine bâti. « À cette époque, il y avait plusieurs fermetures et abandons de bâtiments et personne ne voulait investir. Nous avons procédé à la revitalisation du coeur de la ville. Je pense notamment à la Place de la gare, à l’Amphithéâtre Rolland, au Centre national du transport avancé, au train de banlieue et le campus universitaire de l’UQO. Quatorze ans plus tard, Saint-Jérôme a repris sa place parmi les grandes villes du Québec. Elle est une cité régionale, elle est devenue une vraie capitale régionale», a soutenu Marc Gascon.

Le lauréat du Prix Jean-Paul-L’Allier 2009 a tenu à remercier le travail des professionnels qui l’ont appuyé : « La vision d’excellence d’un maire et son conseil, pour se réaliser, doit être appuyée par le travail de professionnels dédiés à leur ville. À ce propos, je veux remercier chaleureusement deux personnes qui ont compris et matérialisé cette vision, Monsieur Pierre Ratté, directeur général adjoint - Développement et aménagement du territoire et Monsieur Richard St-Jean, directeur du Service de l’urbanisme, qui ont su insuffler cette vision de développement à nos services, pour faire de Saint-Jérôme la ville dynamique que l’on connaît aujourd’hui. Merci de tout coeur !

« Ce prix représente pour moi, non pas une fin en soi, mais une motivation supplémentaire pour continuer à construire le Saint-Jérôme de demain…à l’enseigne du développement durable toujours en visant rien de moins que l’excellence », a conclu le maire Gascon.
Rappelons que le Prix Jean-Paul L’Allier sera maintenant remis chaque année par l’Ordre des urbanistes du Québec dans le cadre de la Journée mondiale de l’urbanisme et que le maire Marc Gascon fera partie des membres du jury à titre de premier récipiendaire. 

  
Date de mise à jour : 26/09/2016