bkg

Notices

« C'est avec grand enthousiasme que nous profitons des activités familiales offertes par la Ville » Famille Longpré
Imprimer A A A
Pour les besoins d’archives, nous conservons un grand nombre de nouvelles. Pour éviter les erreurs ou malentendus, nous vous demandons de bien vérifier la date de parution de l’information que vous consultez, considérant que les moteurs de recherche ne donnent pas priorité aux dates de parution. 


Meilleur accès aux équipements sportifs de Saint-Jérôme

La Ville de Saint-Jérôme et la Commission scolaire de la Rivière-du-Nord ont signé un nouveau protocole d’entente relatif à l’échange de services et à l’utilisation des équipements communautaires. Cette entente, d’une durée de 5 ans, a pour but de partager certaines infrastructures scolaires et municipales afin de permettre aux citoyens de Saint-Jérôme et de la MRC l’utilisation optimale des installations et des équipements.

Le citoyen est au centre de cette entente

« La Ville de Saint-Jérôme est allée bien au-delà des considérations administratives en plaçant le citoyen au centre de cette entente, pour en faire le principal bénéficiaire », a déclaré le maire de Saint-Jérôme, M. Marc Gascon. « Après tout, le véritable propriétaire de tous ces équipements, c’est le citoyen, et notre objectif est de lui donner le meilleur accès possible aux sports et aux autres activités. »

Pour M. Rémy Tillard, président de la Commission scolaire de la Rivière-du-Nord : « Les valeurs apprises par le sport, les arts et la culture sont primordiales dans l’épanouissement de nos enfants, peu importe leur âge. Par l’intermédiaire d’activités variées, ils apprennent à se réaliser, à se dépasser, à socialiser, à coopérer et à se valoriser. Des facteurs qui ont un impact direct sur la motivation et la persévérance scolaire. Nous sommes donc très heureux de l’entente de partenariat que nous venons de conclure avec la Ville de Saint-Jérôme, car elle contribue, à sa façon, à l’actualisation de notre mission ».

Les élèves demeurent des citoyens lorsqu’ils rentrent à l’école

L’entente permettra à la Commission scolaire d’utiliser gratuitement les infrastructures et les équipements de la Ville, et réciproquement. La Ville estime que les élèves ne cessent pas d’être des citoyens lorsqu’ils rentrent à l’école; elle se reconnaît des obligations à leur égard et veut donc leur offrir le meilleur accès possible à ses équipements, même dans le cadre de leurs études.

Par ailleurs, il semble normal que les élèves aient accès aux équipements des écoles même durant les fins de semaine et les congés par exemple.

Élimination des frais d’utilisation

Dans ce contexte, la Ville et la Commission scolaire ont convenu, chacune, de privilégier l’autre partie après avoir comblé ses propres besoins; ainsi, les deux partenaires sont assurés du respect de leur autonomie.

La nouvelle entente permet l’élimination des frais d’utilisation et de la facturation, la simplification des relations entre la Ville de Saint-Jérôme et la Commission scolaire de la Rivière-du-Nord, des échanges maximisés et rendus plus fluides.

17 écoles et 39 partenaires

Du côté de la Commission scolaire, l’entente inclut 33 plateaux dans 17 écoles. Du côté de la Ville, elle inclut des infrastructures diverses sur 42 emplacements, comme des arénas, patinoires, parcs, terrains de soccer, de balle, de tennis, des sentiers de fondeurs, des salles ainsi que le soutien aux évènements spéciaux.

La nouvelle entente bénéficiera aux organismes à but non lucratif partenaires de la Ville reconnus en vertu du Guide de reconnaissance et de soutien aux organismes partenaires, comme les Club Neptune.

Par ailleurs, le CREPS continue de jouer son rôle actuel, tant au plan de la concertation régionale, de la production d’activités sportives et de la gestion de plateaux.

 EquipementSportifCDM_0825

Sur la photo, on reconnaît Réal Leclerc, directeur du Service des ressources matérielles de la CSDRN, Rémy Tillard, président de la CSRDN, Yvon Brière, président du CREPS, Marc Gascon, maire de la Ville de Saint-Jérôme, Jacques Boucher, chef de la Division des loisirs et de la vie communautaire et Yvan Patenaude, directeur du Service des loisirs, de la culture, de la vie communautaire et des communications
  
Date de mise à jour : 26/09/2016