bkg

Notices

« Dans le cadre du concours Saint-Jérôme en fleurs, nous avons eu le plaisir d'être récipiendaires pour nos aménagements horticoles. Cela nous encourage à poursuive nos efforts » Famille Labelle
Imprimer A A A
Pour les besoins d’archives, nous conservons un grand nombre de nouvelles. Pour éviter les erreurs ou malentendus, nous vous demandons de bien vérifier la date de parution de l’information que vous consultez, considérant que les moteurs de recherche ne donnent pas priorité aux dates de parution. 


Nomination de la salle Jean-Charles-Alarie

Le conseil municipal a choisi à l’unanimité de commémorer la mémoire de M. Jean-Charles Alarie en nommant la salle de mesures d’urgence municipales, « salle Jean-Charles-Alarie ». Cette désignation officielle a eu lieu lors d’une cérémonie précédant la séance régulière du conseil le mardi 15 mai à l’hôtel de ville. La salle choisie est localisée dans la caserne centre au 506, rue Filion.

Cette nomination se veut une reconnaissance à M. Jean-Charles Alarie, le seul pompier jérômien qui est décédé en service. « Par cette désignation commémorative, le conseil municipal tient à mettre en valeur le travail de ce pompier, dont les risques du métier n’ont pas influencé sa performance dans l’accomplissement de son devoir », a exprimé la mairesse suppléante de Saint-Jérôme, Renée Arsenault.

Il est entré au Service de la sécurité incendie de Saint-Jérôme le 5 février 1951. Alors qu’il était à bord du véhicule d’incendie, M. Alarie a été victime d’un accident causant sa mort le 27 mars 1984.

Amélioration des mesures de sécurité

À la suite de cet accident, différentes mesures visant à mieux protéger les pompiers ont ensuite été apportées sur l’ensemble des véhicules d’incendie du Québec. D’abord une barrière de protection et une ceinture de sécurité ont été ajoutées dans la cabine ouverte à l’arrière du camion. Ces mesures ont évolué et maintenant les pompiers sont assis dans des cabines complètement fermées et portent tous la ceinture.

« Il est un héros pour nous. Nous nous devons de perpétuer le souvenir de M. Jean-Charles Alarie. Nous souhaitons ainsi que tous les pompiers de Saint-Jérôme se rappellent le travail exemplaire d’un des leurs », a ainsi conclu la mairesse suppléante.

 

Les représentants de la famille de Jean-Charles Alarie, (à gauche) le petit-fils Maxime Alarie, (au centre) le fils Mario Alarie et  (à droite) le fils Alain Alarie, ont reçu la résolution et la plaque officielles des mains de Martin Pigeon, président de la commission de la sécurité publique, Serge Giguère, directeur du Service de la sécurité incendie et Renée Arsenault, mairesse suppléante.

  
Date de mise à jour : 26/09/2016