bkg

Notices

« Dans le cadre du concours Saint-Jérôme en fleurs, nous avons eu le plaisir d'être récipiendaires pour nos aménagements horticoles. Cela nous encourage à poursuive nos efforts » Famille Labelle
Imprimer A A A
Pour les besoins d’archives, nous conservons un grand nombre de nouvelles. Pour éviter les erreurs ou malentendus, nous vous demandons de bien vérifier la date de parution de l’information que vous consultez, considérant que les moteurs de recherche ne donnent pas priorité aux dates de parution. 


Nomination du parc Arthur-Helms

Les membres du conseil municipal ont choisi à l’unanimité de nommer le parc, situé entre les rues Parent et du Palais, le « parc Arthur-Helms » lors d’une cérémonie en présence des membres de la famille Helms, le mardi 18 janvier à la salle de l’hôtel de ville.

« Une des responsabilités du conseil municipal est de nommer des lieux publics pour perpétuer la mémoire de personnalités qui ont marqué notre histoire locale. C’est le cas de M. Arthur Helms qui était conseiller municipal et a œuvré afin de défendre les intérêts de l’ensemble des concitoyens de sa ville », a exprimé le maire de Saint-Jérôme, Marc Gascon.
Il a été ainsi décidé de renommer le parc Monseigneur-Émile-Dubois pour le « parc Arthur-Helms », étant donné que M. Helms a tenu commerce en face de ce parc, qu’il habitait à proximité de ce dernier et qu’il a été le conseiller de ce quartier pendant cinq mandats consécutifs.

« Mon grand-père Arthur était un homme plus grand que nature, un homme entier, infatigable, d’une totale intégrité et qui avait un grand courage politique et une détermination redoutable lorsque venait le temps de défendre ses idées et les intérêts des citoyens. Avec la nomination du parc en son honneur, son action politique et son œuvre seront immortalisées, rayonneront ainsi pour les générations à venir et inspireront peut-être d’autres Jérômiens à suivre ses traces », a ajouté avec fierté M. Stéphan Schwab, petit-fils d’Arthur Helms.

Biographie en bref…
M. Arthur Helms, né le 21 février 1908, s’est grandement investi dans le développement de la Ville de Saint-Jérôme, et ce, jusqu’aux dernières années précédant son décès le 9 octobre 1993. En plus d’avoir été employé à la Dominion Rubber et commerçant, M. Helms était un citoyen actif. Il a été commissaire d’école de la paroisse de Saint-Jérôme (1942-1944), marguillier pour la paroisse Sainte-Paule (1947-1948), président-fondateur de l’Association des citoyens de Saint-Jérôme (1952-1959) et conseiller municipal (1967-1981).
Au cours de ses 14 années au sein du conseil municipal, il a contribué à de nombreuses réalisations dont le déménagement du marché public sur son site actuel et l’aménagement des berges de la rivière du Nord, derrière l’hôtel de ville, appelé communément les « terrasses Helms ». 

Rappelons également qu’il a été récipiendaire de la médaille commémorative du 25e anniversaire de l’accession au trône de la Reine Élisabeth (1978) qui lui a été remise par le gouverneur général du Canada, Son Excellence le très honorable Jules Léger, en reconnaissance de la valeur et de la qualité des services rendus à la société.
  
Date de mise à jour : 26/09/2016