bkg

Notices

« En famille, regroupant les quatre générations, nous adorons profiter des espaces verts de la ville » Famille Beaucage
Imprimer A A A
Pour les besoins d’archives, nous conservons un grand nombre de nouvelles. Pour éviter les erreurs ou malentendus, nous vous demandons de bien vérifier la date de parution de l’information que vous consultez, considérant que les moteurs de recherche ne donnent pas priorité aux dates de parution. 


Nouveaux arénas : plus de 12 millions de dollars économisés pour les Jérômiens

En conférence de presse ce matin, le maire de Saint-Jérôme M. Marc Gascon, accompagné de M. Pierre Ratté, directeur général adjoint au développement et de l’aménagement du territoire, et de M. Jacques Boucher, chef de la Division des loisirs et des sports, a rappelé les détails concernant le bail conclu avec le promoteur Géniphi pour le futur complexe sportif de deux glaces, ouvert à l’année longue, pouvant accueillir 1000 et 300 spectateurs, dont la livraison est prévue pour l’automne 2010.

Le bail d’une durée de 25 ans comprend la location de  4 000 heures de glace, au taux de 300 $ de l’heure, avec une indexation annuelle de 4 % maximum. Aucune autre considération financière ne s’ajoute aux dépenses de la municipalité. En contrepartie, le promoteur a été obligé d’acquérir un terrain à proximité du futur parc multisport et de la polyvalente Saint-Jérôme, selon les spécifications de la ville. Il construira un complexe sportif écoénergétique, moderne et fonctionnel, avec de nombreux services, dont il aura la responsabilité d’exploitation et d’entretien. La Ville aura la priorité quant à la location des heures de glace qu’elle désire mettre à la disposition des citoyens. De plus, le complexe sportif génèrera des revenus de taxation importants.

Pour le maire de Saint-Jérôme, Marc Gascon, la décision du conseil procurera aux Jérômiens plusieurs millions de dollars d’économies en comparaison avec un projet de construction et de gestion par la Ville. « Le conseil municipal a analysé différentes formes de financement pour un nouvel aréna et plusieurs projets nous ont été soumis,  il s’avère que l’entente que nous avons conclue est la plus économique et la plus avantageuse pour la Ville. Au terme du bail c’est plus de 12 millions de dollars que les Jérômiens auront économisés », a expliqué le maire Gascon. « J’ai bien hâte que les citoyens puissent en profiter l’automne prochain », a-t-il conclu.

Un coût net avantageux de 210 $ de l’heure pour un aréna neuf

Le directeur général adjoint de la municipalité, Pierre Ratté, a appuyé les propos de M. Gascon en faisant la comparaison avec les coûts actuels que la Ville assume. « Pour la première année du contrat, le bail s’élèvera à 1 200 000 $, plus les taxes, pour 4 000 heures de glace à un taux de 300 $ de l’heure. Or, l’immeuble devrait rapporter à la municipalité près de 450 000 $ en taxes municipales pour cette même année. Appliqués sur le taux horaire, cela représente un coût net de 210 $ de l’heure, l’équivalent de ce que la municipalité doit débourser actuellement sur une base horaire pour les opérations de l’aréna Melançon. Au surplus, il n’y a aucune similitude entre les deux équipements. L’aréna Melançon vit ses dernières années, alors que le nouveau complexe répond aux standards d’aujourd’hui », a justifié M. Ratté.

Quant au volume d’heures, il correspond aux nombres d’heures d’activités actuelles pour le hockey mineur, le patinage artistique, le patinage de vitesse ainsi que le patinage et le hockey libres, plus un léger pourcentage d’augmentation pour faire face aux demandes éventuelles, explique M. Ratté. 
  
Date de mise à jour : 26/09/2016