bkg

Notices

« Dans le cadre du concours Saint-Jérôme en fleurs, nous avons eu le plaisir d'être récipiendaires pour nos aménagements horticoles. Cela nous encourage à poursuive nos efforts » Famille Labelle
Imprimer A A A
Pour les besoins d’archives, nous conservons un grand nombre de nouvelles. Pour éviter les erreurs ou malentendus, nous vous demandons de bien vérifier la date de parution de l’information que vous consultez, considérant que les moteurs de recherche ne donnent pas priorité aux dates de parution. 


Pas d'augmentation de taxes en vue pour la grande majorité des contribuables

À moins d’imprévu, le compte de taxes moyen ne subira pas d’augmentation en 2017 à Saint-Jérôme. C’est ce qu’affirme le maire, M. Stéphane Maher, dans son rapport annuel sur l’état des finances de la Ville, présenté en prévision de l’adoption du prochain budget au mois de décembre.


Lors des trois dernières années, l’administration municipale a adopté des budgets sans croissance des dépenses et ne comportant pratiquement aucune hausse de taxes. « De façon globale, nous nous engageons à poursuivre le travail amorcé en 2013 », insiste M. Maher.

Nouveau rôle d’évaluation modernisé


Le défi est plus complexe cette fois, du fait qu’un nouveau rôle d’évaluation des propriétés entrera en vigueur en 2017 et pour les deux années subséquentes. En vertu du régime fiscal municipal, chaque ville doit déposer tous les trois ans un rôle d’évaluation mis à jour, qui sert de base à l’imposition de la taxation.

À Saint-Jérôme, le nouveau rôle n’augmente que de 2,95 % mais, comme il s’agit d’une moyenne, les écarts de valeurs pour certaines propriétés peuvent être plus élevés. De plus, l’année 2017 marque l’implantation d’un rôle dit modernisé qui, par souci d’équité, tient compte de nombreux critères additionnels pour fixer la valeur des propriétés. Il comporte ainsi des variations inhabituelles selon les secteurs et les unités d’évaluation.

Dans ce contexte, le conseil municipal a unanimement adopté mardi des énoncés budgétaires réitérant de façon officielle son objectif de présenter un compte de taxes le plus stable possible aux contribuables, tout en maintenant les services directs à la population.

« Je peux déjà vous annoncer que le conseil a décidé de diminuer le taux de taxation dans la même proportion que l’augmentation moyenne du rôle. D’aucune façon nous allons profiter de l’augmentation du rôle pour récupérer plus de taxation », assure le maire Maher. « Notre travail n’est pas terminé, nous élaborons en ce moment divers scénarios pour réduire encore plus l’impact sur la majorité des contribuables », ajoute-t-il.

Des résultats extrêmement gratifiants


Plus globalement, le maire se réjouit de la situation financière de la Ville. Une étude réalisée par la firme Raymond Chabot Grant Thornton a démontré que Saint-Jérôme compte parmi les villes les plus performantes en matière de contrôle budgétaire. « Nous nous sommes engagés à figurer parmi les meilleurs sur le plan des finances municipales et nos résultats sont extrêmement gratifiants », constate M. Maher.

Après un surplus de 4,51 M$ en 2015, malgré une croissance du budget de moins de 1 %, l’année 2016 s’annonce aussi très satisfaisante. « Jusqu’à maintenant en matière de revenus et dépenses, toutes nos cibles ont été atteintes avec très peu d’écarts et nous prévoyons conclure l’exercice avec un surplus d’au minimum un million de dollars », annonce le maire, tout en rappelant que les mois de novembre et décembre révèlent souvent bien des surprises sur le plan de la température, ce qui est susceptible d’affecter les dépenses de façon significative.

En matière d’endettement, Saint-Jérôme continue à profiter des bas taux d’intérêt et, malgré la multitude de chantiers sur son territoire, la tendance de la dette municipale est toujours à la baisse. À la fin de 2015, celle-ci s’établissait à 204,3 M$.

« La qualité de nos résultats est attribuable au travail quotidien d’un grand nombre de personnes qui mettent beaucoup d’efforts dans la gestion des fonds publics », conclut le maire Stéphane Maher, soulignant la contribution de ses collègues du conseil municipal et celle de tous les services municipaux.


  
Date de mise à jour : 26/09/2016