bkg

Notices

« Quelle chance d'avoir accès, au centre-ville, au parc linéaire Le P'tit-Train-du-Nord » Famille Paquin
Imprimer A A A
Pour les besoins d’archives, nous conservons un grand nombre de nouvelles. Pour éviter les erreurs ou malentendus, nous vous demandons de bien vérifier la date de parution de l’information que vous consultez, considérant que les moteurs de recherche ne donnent pas priorité aux dates de parution. 


Plan d'action 2014 de la Ville de Saint-Jérôme pour les personnes handicapées

Alors qu’il vient d’annoncer que ses assemblées publiques se tiendront dorénavant à l’hôtel de région, bâtiment accessible aux personnes en fauteuil roulant, le conseil municipal de Saint-Jérôme fait connaître ses engagements pour favoriser l’intégration et le bien-être des Jérômiens et des Jérômiennes vivant en situation de handicap. 

La Ville a adopté récemment son plan d’action 2014 qui identifie les obstacles à l’intégration des personnes handicapées et énumère les mesures qu’elle entend prendre dans l’année pour les réduire ou voire même les éliminer. Ce plan peut être consulté sur le site Internet dans la section « Politiques municipales ».

Par ce plan d’action, la Ville vise à mettre et à maintenir en application des mesures correctives et incitatives pour éliminer les barrières architecturales, sociales et de communication au sein de son organisation et de ses services publics. Ainsi, l’accessibilité et la participation des personnes handicapées ou à mobilité réduite en vue de leur intégration scolaire, professionnelle et sociale, seront facilitées.  

Ce document se veut une réponse et un outil de développement suite à l’adoption de la « Loi assurant l’exercice des droits des personnes handicapées en vue de leur intégration scolaire, professionnelle et sociale du gouvernement du Québec (L.R.Q, c. E-20.1, Article 61.1) ». L’article 61.1 de la Loi prévoit que chaque municipalité locale qui compte au moins 15 000 habitants adopte un plan d’action identifiant les obstacles à l’intégration des personnes handicapées dans le secteur d’activités relevant de ses attributions, et décrivant les mesures prises au cours de l’année qui se termine et les mesures envisagées pour l’année qui débute dans le but de réduire les obstacles à l’intégration des personnes handicapées dans ce secteur d’activité. 

Afin que ce plan d’action touche le plus grand nombre de personnes, la Ville de Saint-Jérôme a choisi de l’orienter non seulement en fonction des personnes handicapées, mais aussi en vertu du principe d’accessibilité universelle. Le principe d’accessibilité universelle est un concept intéressant à promouvoir, puisqu’il « favorise l’utilisation similaire des possibilités offertes par un environnement pour tous les usagers » et qu’il tient compte par le fait même des situations liées à tous les handicaps (visuelle, auditive, motrice, cognitive, etc.), même lorsqu’elles sont temporaires. Ainsi, l’accessibilité universelle permet à toute personne d’accéder à un bâtiment ou à un lieu public, de s’y orienter, de s’y déplacer, d’y utiliser les services offerts et de participer, s’il y a lieu, aux activités qui y sont proposées. 

La Ville de Saint-Jérôme tient à souligner la contribution du Regroupement pour la Concertation des Personnes Handicapées des Laurentides qui participe aux travaux du comité de suivi.

  
Date de mise à jour : 26/09/2016