bkg

Notices

« Dans le cadre du concours Saint-Jérôme en fleurs, nous avons eu le plaisir d'être récipiendaires pour nos aménagements horticoles. Cela nous encourage à poursuive nos efforts » Famille Labelle
Imprimer A A A
Pour les besoins d’archives, nous conservons un grand nombre de nouvelles. Pour éviter les erreurs ou malentendus, nous vous demandons de bien vérifier la date de parution de l’information que vous consultez, considérant que les moteurs de recherche ne donnent pas priorité aux dates de parution. 


Plus il fait chaud, plus le risque de noyade augmente

Depuis le début du mois de mai, 34 noyades ont eu lieu au Québec, que ce soit dans une piscine, une rivière ou un lac. Ce nombre élevé fait réagir les autorités, les médias et les organismes tels que la Société de sauvetage. Statistiques, reportages, témoignages, informations, activités de préventions, tout est mis en œuvre pour tenter de freiner la progression. Saint-Jérôme ne déplore à ce jour aucune perte de vie par noyade, fort heureusement, mais l’été n’est pas fini et, avec les canicules qui s’en viennent, il faudra accroître la vigilance.

Le danger augmente avec la chaleur

Il existe un lien entre chaleur et noyades. Davantage de gens vont se baigner lorsqu’il fait chaud. De plus, un faux sentiment de sécurité s’installe. On est moins concentré et on ne s’en rend pas compte. Les parents deviennent plus négligents, surveillent moins les enfants. On se réunit entre parents et amis autour de la piscine et tout le monde pense que c’est quelqu’un d’autre qui veille sur les petits.

Les principaux risques à surveiller

Il faut contrôler l’accessibilité à la piscine avec une clôture appropriée. Si votre voisin néglige de clôturer sa piscine, assurez-vous que vos enfants n’ont pas accès à son terrain.
Le téléphone qui sonne dans la maison peut éloigner un adulte de la piscine et causer un accident fatal. Il suffit de 15 à 20 secondes seulement pour qu’un enfant se noie. Apportez donc votre téléphone sans fil près de la piscine et laissez une note sur la porte de devant de la maison.
En outre, il n’est pas recommandé de se baigner seul, peu importe l’âge, car un malaise peut survenir.

Prudence et sobriété

Un enfant peut se noyer dans quelques centimètres d'eau. C’est pourquoi il est conseillé de surveiller attentivement les enfants en présence d’une pataugeoire ou d’un jardin d’eau par exemple.
Ceux qui pratiquent des sports nautiques doivent porter la veste de flottaison en tout temps. Ne croyez pas que vous auriez le temps de mettre le gilet de sauvetage en cas d’accident. Personne ne croit qu’il va tomber par-dessus bord, mais ça peut arriver à n’importe qui. Même un bon nageur peut se noyer dans certaines circonstances.
Attention à la bière et autres boissons alcoolisées. Ce sont des facteurs aggravants de tous les risques et dangers parce qu’ils réduisent la vigilance et l’efficacité des réflexes.
Connaissez-vous le Règlement sur la sécurité des piscines résidentielles ?
Le gouvernement du Québec a adopté, en juillet 2010, le Règlement sur la sécurité des piscines résidentielles. Il contient les normes qui ont trait aux installations incluant la piscine, l'enceinte devant protéger l'accès à la piscine ou les équipements liés au fonctionnement de celle-ci. Son application vise à réduire les risques de noyade, particulièrement chez les jeunes enfants de moins de cinq ans.

Pour consulter le contenu du règlement, visitez www.mapiscinesecuritaire.com ou le site du ministère des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire.

 

 

  
Date de mise à jour : 26/09/2016