bkg

Notices

« Quelle chance d'avoir accès, au centre-ville, au parc linéaire Le P'tit-Train-du-Nord » Famille Paquin
Imprimer A A A
Pour les besoins d’archives, nous conservons un grand nombre de nouvelles. Pour éviter les erreurs ou malentendus, nous vous demandons de bien vérifier la date de parution de l’information que vous consultez, considérant que les moteurs de recherche ne donnent pas priorité aux dates de parution. 


Près de 200 élèves et personnes aînées sensibilisés aux angles morts des véhicules lourds

La Ville de Saint-Jérôme, en collaboration avec les contrôleurs routiers de la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ), a tenu une activité de sensibilisation portant sur les angles morts des véhicules lourds à l’école primaire Sainte-Paule et au Quartier 50+, dans le cadre de sa nouvelle campagne hivernale « Il n’y a pas que le climat qui change, Saint-Jérôme s’adapte à l’hiver… et vous? ».

« Avec l’arrivée de la neige et la présence de véhicules de déneigement sur les routes, nous souhaitons promouvoir la sécurité routière auprès de la population, notamment des usagers vulnérables. Le Service des travaux publics a eu l’idée d’installer un véhicule de déneigement dans la cour d’une école primaire et dans le stationnement du Quartier 50+ pour démontrer les zones d’angles morts et rappeler les règles de sécurité. Nous sommes très fiers de cette belle initiative de sensibilisation », a déclaré le maire de Saint-Jérôme, Stéphane Maher.

Lors de l’activité au Quartier 50+, les participants ont eu l’occasion de visiter la toute nouvelle unité mobile de prévention de la SAAQ. Ils ont pu vivre une expérience de réalité virtuelle et jouer à des jeux sur une télévision interactive. Les élèves de l’école Sainte-Paule ont pour leur part été invités à monter à bord d’un véhicule de déneigement de la Ville. Grâce à des tapis de marquage au sol, ils ont pu constater l’étendue des zones d’angles morts du véhicule. Un policier et deux contrôleurs routiers étaient sur place pour les sensibiliser aux comportements sécuritaires à adopter.

La directrice de l’école Sainte-Paule, Isabelle Gordon, s’est réjouie de la tenue de l’activité. « Les enfants de tous les niveaux ont eu la chance de vivre une activité de sensibilisation fort intéressante. J’ai posé la candidature de notre école pour ce projet, car nous sommes confrontés à un enjeu majeur de sécurité en raison du nombre important de marcheurs qui fréquentent notre établissement. Je remercie nos partenaires, soit la Ville de Saint-Jérôme et les contrôleurs routiers, de cette belle initiative, qui a connu un grand succès auprès des enfants grâce à son caractère ludique », a-t-elle mentionné.

Comme l’indique le conseiller municipal mandataire à la mobilité durable et active, Bernard Bougie, cette activité pourrait être reconduite en 2019 : « Nous sommes très heureux de l’appui que nous avons reçu du milieu scolaire et envisageons la possibilité de visiter d’autres écoles primaires et secondaires l’an prochain. Cette activité de sensibilisation est la première d’une série d’actions que la Ville de Saint-Jérôme déploiera durant l’hiver, à l’occasion de sa nouvelle campagne hivernale. »

img1_angles_morts
Légende de la photo img1 :
Robin Pouliot (agent aux relations communautaires au Service de police de la Ville de Saint-Jérôme), Isabelle Gordon (directrice de l’école Sainte-Paule), Stéphane Maher (maire de Saint-Jérôme), Bernard Bougie (conseiller municipal mandataire à la mobilité durable et active), Eric Rondeau (contrôleur routier), Marc Parizeau (contrôleur routier) et Pascal Mathieu (coordonnateur en santé sécurité et optimisation au Service des travaux publics de la Ville de Saint-Jérôme), en compagnie d’une élève de l’école Sainte-Paule.


img2_angles_morts





  
Date de mise à jour : 26/09/2016