bkg

Notices

« Quelle chance d'avoir accès, au centre-ville, au parc linéaire Le P'tit-Train-du-Nord » Famille Paquin
Imprimer A A A
Pour les besoins d’archives, nous conservons un grand nombre de nouvelles. Pour éviter les erreurs ou malentendus, nous vous demandons de bien vérifier la date de parution de l’information que vous consultez, considérant que les moteurs de recherche ne donnent pas priorité aux dates de parution. 


Programme de contrôle de la vitesse aux abords des zones scolaires

RENTRÉE SCOLAIRE 2008-2009

Dans le cadre de la Rentrée scolaire 2008-2009, le Service de police de Saint-Jérôme a conservé la même approche que l’an dernier.  L’objectif visé est de sensibiliser les citoyens, automobilistes et usagers de la route à réduire la vitesse aux abords des écoles.  Ce programme de prévention a pour but initial de les amener à une réflexion sur leur comportement à l’égard des écoliers et des autobus scolaires aux abords des écoles. 

La campagne se déroulera tout au long de l’année scolaire, mais une vigilance intensive aura lieu du 1er au 12 septembre 2008.  Les policiers veilleront à mettre l’emphase sur le contrôle de la vitesse aux abords des zones scolaires.

Le concept est de mettre bien en vue dans les quatre arrondissements de Saint-Jérôme un autobus scolaire avec une banderole qui arbore un message de prévention sur la rentrée scolaire.  À chaque jour, l’autobus sera déplacé et stationné à des endroits stratégiques afin qu’il soit vu par le plus grand nombre d’automobilistes durant cette période.  La banderole a une dimension de 4’ X 10’ et sera apposée sur toute la longueur de l’autobus scolaire. 

Voici l’image qui sera apposée sur l’autobus :

logoRalentissezNotreViePasPrix


L’an dernier, les autorités policières ont reçu de nombreux commentaires élogieux sur cette campagne de la part de parents, de citoyens et de membres du personnel enseignant. D’autres municipalités de la région songent même à s’en inspirer.

« Nous croyons que la continuité d’une telle campagne aura un impact direct sur la qualité de la conduite automobile des usagers de la route et comblera en partie les attentes des citoyens de Saint-Jérôme en matière de sécurité routière. Le message est clair, il n’y aura pas de tolérance pour les chauffards aux abords des écoles », a déclaré Sylvain Gagné, conseiller municipal et président de la Commission de la sécurité publique.

Durant la période de rentrée scolaire 2007-2008 plus de 400 constats d’infraction ont été émis aux conducteurs fautifs. « Grâce à cette campagne de prévention, aucun incident malheureux n’a été répertorié dans les zones scolaires et nous comptons maintenir ces excellents résultats pour l’année qui s’amorce. Les patrouilleurs continueront d’appliquer rigoureusement le code de sécurité routière en matière de transport scolaire, de respect de la signalisation et des brigadiers ainsi que la vitesse excessive dans les zones scolaires », a affirmé Pierre Bourgeois, le directeur du service.

Rappelons que...

  • Le dépassement d’un autobus d’écoliers dont les feux intermittents clignotent entraîne une amende entre 200$ et 300$ et l’accumulation de neuf (9) points d’inaptitude.  Cet arrêt n’est toutefois pas obligatoire lorsque l’on croise un autobus circulant sur une chaussée séparée par un terre-plein.
  • La limite de vitesse dans les zones scolaires est de 30 km/h durant les heures d’école.
  • Le non-respect des préposés aux traverses d’écoliers peut entraîner des amendes de 100$ et l’accumulation de trois (3) points d’inaptitude. 

Respectons les protecteurs de nos enfants, soit les préposés aux traverses d’écoliers.  La sécurité des enfants est entre leurs mains.
  
Date de mise à jour : 26/09/2016