bkg

Notices

« Nous sommes fiers de pouvoir profiter d'une offre variée d'activités de sport et de loisir dans notre ville » Famille Charbonneau
Imprimer A A A
Pour les besoins d’archives, nous conservons un grand nombre de nouvelles. Pour éviter les erreurs ou malentendus, nous vous demandons de bien vérifier la date de parution de l’information que vous consultez, considérant que les moteurs de recherche ne donnent pas priorité aux dates de parution. 


Rapport sur la situation financière de Saint-Jérôme pour 2015

Pas de hausse de taxes en vue!

Au cours de l'assemblée du conseil municipal de Saint-Jérôme du 17 novembre 2015, le maire Stéphane Maher a déposé le rapport sur la situation financière de Saint-Jérôme pour l'année 2015. Le rapport contient de bonnes nouvelles pour les contribuables de la ville, car il n'y aura pas d'augmentation de taxes si la tendance se maintient jusqu'à la fin de l'année.

« Dans la situation économique actuelle, adopter un budget à croissance zéro pendant trois années de suite est un véritable défi que nous avons relevé. Il n'y a pas beaucoup de villes québécoises qui peuvent se vanter d'avoir fait la même chose », a déclaré M. Maher.

En fait, 77 % des contribuables jérômiens auront un gel ou une baisse de taxes en 2016. Plus encore, l’ensemble des commerces, des industries et des immeubles à revenus profiteront également d’une baisse de leur compte de taxes.

Exercice financier 2014 et en cours


Dans son rapport, M. Maher a rappelé que l’exercice financier 2014 avait été conclu avec un surplus de 7,96 M$ obtenu principalement en raison de la diminution importante des dépenses sur un grand nombre de postes budgétaires.
  
Selon les données actuelles, l’exercice pour l’année en cours pourrait se solder par un excédent d’environ 4 millions de dollars grâce à la croissance soutenue des investissements qui a généré des revenus plus élevés que prévus, et d’autre part à un meilleur contrôle des charges grâce à la stratégie de réduction de coûts et d’amélioration des processus.

Diminution de l’endettement


Par ailleurs, aux derniers états financiers la dette nette avait diminué de 223,7 M$ à 206,8 M$ en un an, soit l’une des meilleures performances pour les villes comparables à Saint-Jérôme, et la tendance se maintient pour l’année en cours. « Pendant ce temps, notre richesse foncière ne cesse d’augmenter, ce qui améliore d’autant plus notre taux d’endettement», a expliqué M. Maher.

Des investissements de 78 M$


Adopté en octobre dernier par le conseil municipal, le programme d’immobilisations de la Ville de Saint-Jérôme pour les années 2016 à 2018 est ambitieux et comprend un ensemble de projets d’une valeur globale de 78 M$. Ils seront financés d’une part par l’ensemble des contribuables, et d’autre part à l’aide des programmes de subvention, des fonds dédiés ou par des promoteurs.

En 2016, la valeur des projets retenus s’élève à 30,9 M$, dont 18,7 M$ seront affectés aux infrastructures, 2,75 M$ aux bâtiments, 1,4 M$ à la machinerie, outillage, équipement, puis 8,1 M$ aux parcs.

Prévisions pour 2016


Le budget 2016 visera à optimiser les dépenses, à poursuivre la réduction du compte de taxes et à promouvoir le développement industriel et commercial.

«Depuis trois ans, nous avons réussi à prendre un virage déterminant sur le plan budgétaire. En plaçant l’amélioration de la richesse collective et l’optimisation de nos opérations au cœur de nos actions, nous avons définitivement amélioré nos indicateurs financiers et nous sommes en mesure d’offrir une taxation de plus en plus compétitive, sans pour autant diminuer les services», a déclaré le maire Stéphane Maher.

« Parallèlement, la réduction du fardeau fiscal des entreprises s’inscrit dans une stratégie pour attirer de nouveaux commerces et de nouvelles industries qui viendront créer ici des emplois de qualité pour la population jérômienne. C’est ainsi que nous ferons de Saint-Jérôme une destination par excellence et une cité régionale prospère, convoitée pour ses milieux de vie, et qui répond aux attentes de ses citoyens », a conclu le maire.
  
Date de mise à jour : 26/09/2016