bkg

Notices

« C'est avec grand enthousiasme que nous profitons des activités familiales offertes par la Ville » Famille Longpré
Imprimer A A A
Pour les besoins d’archives, nous conservons un grand nombre de nouvelles. Pour éviter les erreurs ou malentendus, nous vous demandons de bien vérifier la date de parution de l’information que vous consultez, considérant que les moteurs de recherche ne donnent pas priorité aux dates de parution. 


Saint-Jérôme adopte son programme triennal d'immobilisations 2020-2021-2022

Le conseil municipal de Saint-Jérôme a adopté le 9 juillet son programme triennal d’immobilisations (PTI) pour les années 2020 à 2022. Celui-ci prévoit des investissements totalisant 145 M$ dont les bienfaits se feront sentir dans tous les secteurs de la ville.

Pour ces années, 83 M$ sont prévus en projets d’infrastructures. L’amélioration du réseau routier, tant sur le plan de la sécurité que sur celui de la fluidité de la circulation, figure parmi les priorités et fera l’objet de plusieurs projets. Soucieuse de la qualité de ses infrastructures routières, Saint-Jérôme prévoit investir 26 M$ pour la réfection de longues sections de routes ce qui représente une hausse de 67 % comparativement au dernier PTI. De vastes travaux de réhabilitation du réseau d’aqueduc et d’égouts ainsi que le prolongement de rues dans le parc industriel sont également inscrits au PTI.

Le PTI prévoit près de 11 M$ destinés aux parcs et aux espaces verts, notamment pour l’aménagement de sentiers au parc Jean-Guy-Décarie dans le secteur Saint-Antoine. Des investissements en matière de déplacement actif, en mobilité, au parc-nature du lac Jérôme et au Jardin des arts sont aussi sur la liste des projets. Le PTI prévoit la construction de parcs-nature de quartier dans tous les secteurs de la ville, en plus d’un nouveau parc dans le secteur Lafontaine.

Pour ce qui est des investissements liés à la réfection de bâtiments, 42 M$ sont planifiés pour certains projets d’envergure comme la construction du complexe sportif. Des travaux d’aménagement de l’usine de filtration, une mise aux normes de l’usine d’épuration ainsi que des travaux à la gare intermodale, au garage municipal et au Centre communautaire Notre-Dame sont planifiés.

L’objectif du PTI est de dresser un inventaire des projets à réaliser et de les planifier dans le temps, en fonction des besoins de la communauté et de la capacité de payer des contribuables. Il ne s’agit pas d’un engagement ferme quant à l’échéancier de réalisation, mais plutôt d’une estimation des investissements prévus à moyen terme. Traditionnellement, le PTI était adopté en décembre, en même temps que le budget annuel. L’administration municipale devance désormais son adoption de quelques mois. Elle souhaite ainsi obtenir possiblement de meilleurs prix lors des appels d’offres.
  
Date de mise à jour : 26/09/2016