bkg

Notices

« Dans le cadre du concours Saint-Jérôme en fleurs, nous avons eu le plaisir d'être récipiendaires pour nos aménagements horticoles. Cela nous encourage à poursuive nos efforts » Famille Labelle
Imprimer A A A
Pour les besoins d’archives, nous conservons un grand nombre de nouvelles. Pour éviter les erreurs ou malentendus, nous vous demandons de bien vérifier la date de parution de l’information que vous consultez, considérant que les moteurs de recherche ne donnent pas priorité aux dates de parution. 


Saint-Jérôme amie des aînés

La Ville demande la certification MADA

La Ville de Saint-Jérôme a soumis son dossier de candidature en vue d’obtenir la certification Municipalité Amie Des Aînés (MADA).

Les porteurs du dossier y travaillent depuis deux ans et ont maintenant franchi toutes les étapes de préparation. « C’est un travail colossal et de grande qualité. Je suis fière de la candidature que nous pouvons maintenant présenter et je remercie le comité de travail piloté par le Service des loisirs, de la culture et de la vie communautaire, ainsi que les organismes consultés », a dit la présidente de la commission des affaires communautaire, et conseillère municipale, Nathalie Lasalle.

Des centaines de municipalités et MRC participent à la démarche MADA au Québec, qui est fondée sur l’adaptation des politiques, des infrastructures et des services municipaux selon le concept de vieillissement actif de la population tel que prôné par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

La Politique des aînés de Saint-Jérôme


En déposant sa candidature, la Ville s’est dotée d’une Politique des aînés dont l’objectif général est d’améliorer la qualité de vie des citoyens aînés. Ses buts rejoignent ceux de la certification MADA. Les principes directeurs de cette politique sont la qualité des services dispensés, leur accessibilité, la collaboration et les partenariats avec les organismes communautaires et de loisirs, les services publics en santé et en éducation et autres instances gouvernementales, regroupements et tables de concertation.

Consulter la Politique portant sur les aînés et le Plan d'action 2015-2016-2017.


Bientôt 27% de la population


Les aînés ont une présence importante au sein de la population jérômienne. On en dénombrait plus de 12 500 lors du dernier recensement en 2011. Les personnes de 65 ans et plus représentaient 18,3 % en 2011 et cette proportion s’élèvera à 27% d’ici 2024.

Le Québec est un leader mondial


L’Organisation mondiale de la santé considère que le Québec est la société la plus avancée au monde dans l’application de l’approche « amie des aînés ». La province est parmi les leaders mondiaux dans la mise en œuvre de solutions innovantes visant à favoriser le vieillissement actif. Saint-Jérôme a elle-même créé un modèle avec le Quartier 50+, un centre récréatif dédié aux Jérômiens et aux Jérômiennes de 50 ans et plus. La programmation du Q50+ est en harmonie avec le milieu, offrant des activités complémentaires et non concurrentes par rapport aux organismes.

Une reconnaissance et un encouragement


Le maire de Saint-Jérôme Stéphane Maher confirme la place qu’occupe les aînés dans la vision municipale : « Même si, dans les faits, Saint-Jérôme est déjà une municipalité amie des aînés, nous serons fiers de recevoir cette certification comme une marque de reconnaissance de ce que nous avons accompli et comme un encouragement à l’égard des projets que nous soumettrons éventuellement au ministère, pour améliorer toujours davantage le milieu de vie de nos aînés ».

Selon la définition de Famille Québec, une MADA est une municipalité où l’on n’accepte pas l’âgisme, puisque c’est une forme de discrimination, où l’on adapte les politiques, les services et les structures de manière à favoriser la participation des aînés, où l’on agit de façon globale et intégrée en s’appuyant sur la concertation et la mobilisation de toute la communauté.

La réponse du Secrétariat aux aînés du ministère de la Santé et des services sociaux est attendue pour l’automne.

  
Date de mise à jour : 26/09/2016