bkg

Notices

« En famille, regroupant les quatre générations, nous adorons profiter des espaces verts de la ville » Famille Beaucage
Imprimer A A A
Pour les besoins d’archives, nous conservons un grand nombre de nouvelles. Pour éviter les erreurs ou malentendus, nous vous demandons de bien vérifier la date de parution de l’information que vous consultez, considérant que les moteurs de recherche ne donnent pas priorité aux dates de parution. 


Saint-Jérôme embauche un directeur du Service de la gestion du capital humain

De grands défis à relever

Le conseil municipal de Saint-Jérôme a entériné l'embauche de M. Alain Larocque pour occuper le poste de directeur au Service de la gestion du capital humain.

Le choix s'est porté sur M. Larocque en raison de sa compétence et de son expérience. Celui-ci a oeuvré dans le domaine de la gestion du capital humain au sein de grandes organisations employant de nombreuses personnes dans des champs de compétence variés. M. Larocque a donc pu faire valoir des réalisations professionnelles convaincantes. Citons principalement la rationalisation et l'intégration des services internationaux de ressources humaines des cinq divisions d'affaires de Harris Corporation. Il a aussi dirigé le Service de relations de travail et négocié des conventions collectives chez Bell Solutions Techniques, THC, Astec, Harris, Hitachi et Sita. M. Larocque entrera en fonctions le 5 mai 2015.

Plusieurs défis à relever


Le nouveau directeur est appelé à relever de nombreux défis. Saint-Jérôme est une ville en plein croissance. La population de la ville augmente rapidement, plus que la moyenne, et cette tendance se maintiendra au moins pour les 15 prochaines années selon les statistiques officielles.

Les effectifs sont appelés à croître. Il faut donc recruter le meilleur personnel dans un marché où la compétition est forte et les bons candidats de plus en plus rares. Il faut également conserver les ressources actuelles, assurer la formation et la transmission des connaissances dans une dynamique de départs à la retraite et de renouvellement des effectifs.

De plus, le maire a de grandes ambitions pour Saint-Jérôme. «Les services à la population sont la raison d'être de notre organisation », dit le maire de Saint-Jérôme, Stéphane Maher. Pour se démarquer comme ville et atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés, il faut engager les meilleurs. Nous devons donc compter sur la compétence et l’engagement de chaque employé», ajoute le maire.

Saint-Jérôme compte 72 000 habitants. Elle offre une gamme étendue de services propres à une cité régionale. Son personnel se compose de 600 employés permanents incluant les cadres, cols blancs, cols bleus, policiers, pompiers, brigadiers scolaires, ainsi qu’un bon nombre d’effectifs saisonniers.
  
Date de mise à jour : 26/09/2016