bkg

Notices

« C'est avec grand enthousiasme que nous profitons des activités familiales offertes par la Ville » Famille Longpré
Imprimer A A A
Pour les besoins d’archives, nous conservons un grand nombre de nouvelles. Pour éviter les erreurs ou malentendus, nous vous demandons de bien vérifier la date de parution de l’information que vous consultez, considérant que les moteurs de recherche ne donnent pas priorité aux dates de parution. 


Saint-Jérôme Folk décolle avec Tire le Coyote et Salomé Leclerc

Huit spectacles et 16 artistes du 7 au 29 août 

La première édition de Saint-Jérôme Folk prendra son envol le vendredi 7 août, pour quatre week-ends de concerts mettant en vedette la crème des artistes de la scène québécoise du folk contemporain.

En créant ce nouvel événement unique au Québec, la Ville de Saint-Jérôme et le diffuseur En Scène souhaitent en faire un rendez-vous annuel dont la portée sera régionale, sinon nationale. Accessible, rassembleur et bien souvent festif, le folk d’aujourd’hui se conjugue en de multiples déclinaisons. Plus que jamais, il emprunte au country, au bluegrass, au R&B, à l’alternatif, au pop et au rock, pour offrir des musiques « métissées et actuelles ».

Huit concerts seront présentés les vendredis et samedis à 20h à l’amphithéâtre Rolland, lieu de rassemblement extérieur par excellence au cœur du centre-ville jérômien depuis près de 20 ans. Chacune des soirées mettra en vedette deux artistes ou groupes, pour un total de 16 prestations qui permettront d’apprécier un large éventail de talents.

Pour ouvrir le bal, ce vendredi 7 août, Tire le Coyote (alias Benoît Pinette), avec son folk aux accents country. Après l’honorable reconnaissance que lui ont value ses deux premiers albums, il présentait l’hiver dernier sa 3e offrande sur CD, Panorama, qui en fait désormais un incontournable de la scène folk francophone. En première partie, Gabrielle Papillon, originaire de Nouvelle-Écosse et saluée comme « l’une des meilleures auteures-compositrices émergentes au Canada », selon la CBC. Sa plume assurée, la mélancolie de ses mélodies et ses harmonies poignantes ont déjà alimenté cinq albums, dont le plus récent, The Tempest of Old, a été unanimement salué par la critique.

Le lendemain samedi 8 août, Saint-Jérôme Folk recevra la récipiendaire du 20e Prix Félix-Leclerc de la chanson, Salomé Leclerc. Finaliste au titre de Révélation de l’année à l’ADISQ en 2011, elle a aussi obtenu ce printemps le prix Rapsat-Lelièvre qui encourage la promotion de la langue française et la production de disques francophones au Québec et dans la Communauté Wallonie-Bruxelles. L’automne dernier, c’est avec des éloges bien sentis que son deuxième album, 27 fois l’aurore, a été accueilli par la critique et le public. Le duo Coco Méliès assurera la première partie de cette soirée, avec son folk-pop rafraichissant et accrocheur, où les voix de David Méliès et Francesca Como se complètent à merveille. Après deux ans sur la route en Amérique et en France, ils ont posé leurs bagages à Montréal pour lancer leur premier album intitulé Lighthouse. 

Au cours des trois week-ends suivants, une douzaine d’autres artistes consacrés ou émergents se succéderont à l’amphithéâtre Rolland, dont Richard Desjardins (14 août), véritable icône de la chanson québécoise qui revisitera son répertoire en formule trio, et The Franklin Electric (29 août), un quatuor alternatif-folk-pop qui a séduit la foule cet été au Festival de Jazz de Montréal et fait aussi sa marque en Europe. Surveillez les prochains communiqués!

Laissez-passer à 10 $ pour tous les spectacles



Pour 10 $ seulement, le laissez-passer donne accès aux huit spectacles. À Saint-Jérôme, il est disponible dans les trois bibliothèques municipales, à la billetterie d’En Scène (Maison de la culture Claude-Henri-Grignon), au Quartier 50+, au magasin Canadian Tire, ainsi que dans les supermarchés Métro Famille Thibeault. On peut aussi se le procurer en ligne sur le site Web de la Ville www.vsj.ca. Même si on pourra aussi l’acheter à l’amphithéâtre les soirs de concerts, il est préférable de se prendre à l’avance pour éviter de faire la file et s’assurer d’une bonne place.

Les Caisses Desjardins de Saint-Jérôme et Saint-Antoine-des-Laurentides se sont associées comme partenaires officiels de cette première édition de Saint-Jérôme Folk. Déjà capitale des Laurentides, Saint-Jérôme deviendra à compter de cet été la « capitale québécoise du folk »!

Plus de détails sur le portail de la Ville et sur la page Facebook de Saint-Jérôme Folk. Suivez-en aussi l’actualité sur Twitter et Instagram

Tire le coyote - photo Panorama1 (crédit Martin Bureau)
Tire le Coyote (Crédit photo : Martin Bureau)
  
Date de mise à jour : 26/09/2016