bkg

Notices

« Quelle chance d'avoir accès, au centre-ville, au parc linéaire Le P'tit-Train-du-Nord » Famille Paquin
Imprimer A A A
Pour les besoins d’archives, nous conservons un grand nombre de nouvelles. Pour éviter les erreurs ou malentendus, nous vous demandons de bien vérifier la date de parution de l’information que vous consultez, considérant que les moteurs de recherche ne donnent pas priorité aux dates de parution. 


Saint-Jérôme opte pour un projet privé d'aréna

Le conseil municipal de la Ville de Saint-Jérôme, lors de son assemblée régulière du 16 juin 2009, a entériné une entente avec Construction Généphi inc., pour la construction, d’ici le 1er septembre 2010, d’un aréna de deux glaces, l’une pouvant accueillir 1000 et l’autre 300 spectateurs.

Le contrat d’une portée de 25 ans a été conclu dans le but d’acquérir des services de conception, de construction, d’exploitation, d’entretien et de financement pour ce projet jugé nécessaire à la collectivité.

« Après analyse de différentes formes de financement du nouvel aréna, il s’avère que l’entente que nous avons conclue est la plus économique et la plus avantageuse pour la Ville », a expliqué le maire Gascon.

Le contrat établit avec exactitude les critères de qualité des infrastructures et des services attendus, ainsi que les sommes que la Ville s’engage à verser au promoteur. Ce dernier devra respecter intégralement ces critères et l’échéancier. Tout manquement entraînerait des pénalités. Par ailleurs, le promoteur garantit à la Ville la disponibilité et la qualité de ses services de gestion, d’exploitation et d’entretien notamment, à un coût prédéterminé. La Ville aura la priorité quant à la location des heures de glace qu’elle désire mettre à la disposition des citoyens.

« L’objectif initial du conseil municipal était d’assurer suffisamment de temps de glace aux organismes sportifs qui s’occupent de nos jeunes, » a poursuivi le maire Marc Gascon.

À Saint-Jérôme, la popularité du hockey ne s’est jamais démentie et il y a toujours eu un grand nombre de jeunes sur les alignements des différentes organisations, mais encore faut-il avoir un nombre suffisant de patinoires pour les accueillir. Il fallait considérer également que la popularité du hockey a recommencé à grimper au Québec, les différentes associations observant une hausse d'inscriptions de 10 % à 12 % depuis cinq ans.

« Je suis très heureux d’avoir trouvé une formule de financement permettant de satisfaire les besoins de la population avec un projet majeur et d’excellente qualité, à un coût très raisonnable, ce que les contribuables jérômiens sauront certainement apprécier », de conclure Marc Gascon. 
  
Date de mise à jour : 26/09/2016