bkg

Notices

« Quelle chance d'avoir accès, au centre-ville, au parc linéaire Le P'tit-Train-du-Nord » Famille Paquin
Imprimer A A A
Pour les besoins d’archives, nous conservons un grand nombre de nouvelles. Pour éviter les erreurs ou malentendus, nous vous demandons de bien vérifier la date de parution de l’information que vous consultez, considérant que les moteurs de recherche ne donnent pas priorité aux dates de parution. 


Saint-Jérôme poursuit son action auprès de la Régie de l'énergie

Le Comité exécutif de la Ville de Saint-Jérôme a demandé à la Régie de l’énergie le statut d’intervenant pour l’étude concernant l’inclusion d’un montant de trois cents le litre pour les coûts d’exploitation que doit supporter un détaillant en essence ou en carburant diesel, pour une période de 36 mois, dans la zone correspondant à la Ville de Saint-Jérôme.

La Ville de Saint-Jérôme continue à défendre les intérêts des consommateurs jérômiens et se prépare à intervenir auprès de la Régie de l’énergie lors de l’étude sur le prix de l’essence sur le territoire jérômien.

La Régie entend procéder à l’étude de la présente demande dans le cadre d’une audience orale et demande à toutes les personnes intéressées souhaitant participer à ce dossier de lui faire parvenir leur demande de statut d’intervenant et leur budget prévisionnel, au plus tard le 8 février 2008 à 12 h. 

La Régie se questionne notamment sur certains éléments factuels servant à approfondir l’étude du contexte de marché propre à Saint-Jérôme, dont les suivants :

  • Est-il possible que les marges bénéficiaires de l’ensemble des détaillants de la région de Saint-Jérôme, depuis la dernière inclusion, soient inférieures à celles enregistrées à la fin des périodes d’inclusion précédentes, et pourquoi ?

  • Le nombre d’essenceries actives sur le marché de Saint-Jérôme a-t-il évolué de manière importante depuis la première période d’inclusion ? Comment cette évolution se compare-t-elle avec celle de la région des Laurentides et de l’ensemble du Québec ?

  • Quel est l’impact de l’évolution des ventes des détaillants sur la situation concurrentielle du marché de Saint-Jérôme ?

  • Existe-t-il un lien entre les marges bénéficiaires des détaillants à Saint-Jérôme lors des périodes d’inclusion et de non-inclusion et les marges bénéficiaires des détaillants de l’ensemble du Québec ?

Depuis le début de l’opposition entre l’Association Québécoise des Indépendants du Pétrole (AQUIP) et Intergaz, le Conseil municipal de la Ville de Saint-Jérôme a poursuivi ses actions pour faire valoir les droits des jérômiens à un prix juste et équitable.

Depuis le début de cette action, les jérômiens paient trois cents le litre de plus que les résidants des autres villes du Québec. 
  
Date de mise à jour : 26/09/2016