bkg

Notices

« C'est avec grand enthousiasme que nous profitons des activités familiales offertes par la Ville » Famille Longpré
Imprimer A A A
Pour les besoins d’archives, nous conservons un grand nombre de nouvelles. Pour éviter les erreurs ou malentendus, nous vous demandons de bien vérifier la date de parution de l’information que vous consultez, considérant que les moteurs de recherche ne donnent pas priorité aux dates de parution. 


Saint-Jérôme reçoit le prix « Artisan de la Fête nationale »

La Société nationale des Québécoises et Québécois, région des Laurentides (SNQL), a souligné la contribution de la Ville de Saint-Jérôme à la Fête nationale du Québec en lui décernant le prix « Artisan de la Fête nationale » 2014.

Le prix a été remis au maire de Saint-Jérôme, M. Stéphane Maher, lors du lancement régional de la Fête nationale du Québec de Laurentides qui a eu lieu jeudi dernier à Saint-Eustache.

Depuis 1848

De tout temps, on a célébré la « Saint-Jean-Baptiste » à Saint-Jérôme. Les premières manifestations remontent à 1848 selon la Société d’histoire de la Rivière-du-Nord. Certaines années, la fête était grandiose, toute la ville était décorée, des portes d’arche ornaient la rue principale, le défilé comptait une multitude de chars allégoriques. Mais la tradition s’est perdue dans les années 70, aucune organisation n’ayant assuré la relève pendant plus d’une dizaine d’années.

C’est dans l’effervescence du 175e anniversaire de fondation de la paroisse de Saint-Jérôme en 1984 que la fête renaît, organisée par la Société Nationale des Québécois, en collaboration avec la Commission du 150e anniversaire et la Ville de Saint-Jérôme.

À la programmation des Estivales

Depuis 2003, la Fête nationale donne le coup d’envoi des Estivales. C’est le plus important événement de la programmation du festival d’été, attirant une foule de 25 000 personnes à chaque édition, avec la présentation d’artistes de premier plan et le traditionnel feu d’artifice.

Cette année, le groupe Kaïn ainsi que le chansonnier Serge Lachapelle et le conteur Michel Payer qui présentera des personnages ayant marqué l’histoire jérômienne célébreront avec les Jérômiens le 23 juin. La soirée se terminera en beauté avec les feux d’artifice. Le 24 juin, la fête se poursuivra à la Place de la Gare où des activités familiales seront au rendez-vous.

La Ville compte sur plusieurs bénévoles et organismes collaborateurs. À travers ces 30 ans de célébrations, la vision de la Ville de Saint-Jérôme à l’égard de la Fête nationale a toujours été d’en faire le grand rassemblement populaire des citoyens et une fête à la hauteur du statut de capitale régionale de la ville.

Depuis 1984, les personnes suivantes ont été impliquées dans l’organisation de la fête nationale à la fois comme fondateurs, présidents, bénévoles ou employés (selon ordre historique) :

Richard Bélisle, Louis Parent, Mgr Paul Labelle, Margot Ladouceur, Richard Gagnon, Royal Maher, Gaston Boucher, Ronald Raymond, Gaétane Léveillé, Sylvain Valiquette, Claude Rochon, Patrice Larivée, Lise Hamel, Danielle Desjardins, Louise Faubert, Louis Labonté, Yvan Patenaude, Sophie Collerette, Maude Tessier, Dominique Gagnon, Véronique Leblanc, Jacques Boucher et Yves Bertrand.

Le prix « Artisan de la Fête nationale »

Créé en 2009, le prix « Artisan de la Fête nationale » récompense chaque année des individus ou des organisations qui contribuent au rayonnement de la fierté nationale. Les récipiendaires se voient remettre une reproduction d’une œuvre conçue spécialement pour l’occasion par l’artiste Deborah Davis.

PrixArtisan2014SNQL
(Photo gracieuseté SNQL) De gauche à droite: Gilles Broué, président de la SNQL, Raymond Tessier, représentant de la Ville de Saint-Eustache, Mireille Deyglun, porte-parole de la Fête nationale du Québec, Stéphane Maher, maire de la Ville de Saint-Jérôme et Gilles Laporte, président du MNQ.
  
Date de mise à jour : 26/09/2016