bkg

Notices

« Nous sommes fiers de pouvoir profiter d'une offre variée d'activités de sport et de loisir dans notre ville » Famille Charbonneau
Imprimer A A A
Pour les besoins d’archives, nous conservons un grand nombre de nouvelles. Pour éviter les erreurs ou malentendus, nous vous demandons de bien vérifier la date de parution de l’information que vous consultez, considérant que les moteurs de recherche ne donnent pas priorité aux dates de parution. 


Sept horticultrices cultivent notre fierté

FLEURS ET PLATES-BANDES; SEPT HORTICULTRICES CULTIVENT NOTRE FIERTÉ

La Ville de Saint-Jérôme a toujours investi dans la qualité du milieu et l'horticulture représente l’un des aspects les plus visibles de cette démarche. Plusieurs employés du Service des travaux publics sont affectés à la planification des aménagements, la commande des végétaux, la préparation des lits de plantations et la plantation, la réalisation des mosaïques, l'arrosage, la taille, les traitements, le désherbage, l'entretien, etc. L’équipe compte sept horticultrices, qui donnent leurs soins à 41 plates-bandes et à un grand nombre de plantes en pots, et un émondeur. 

Des aménagements plus durables et moins coûteux

L’équipe mise sur des aménagements durables, faciles à entretenir et capables de résister aux pressions du milieu. C’est pourquoi elle remplace graduellement les annuelles par des vivaces. Ces dernières coûtent plus cher à l’achat, mais l’avantage réside dans leur longévité. Comme elles fleurissent plusieurs saisons d’affilée, il n’est pas nécessaire d’acheter un gros volume de fleurs chaque été. Il en résulte une économie substantielle. 
On conserve néanmoins un certain pourcentage d’annuelles, car elles sont plus colorées. De plus, certains emplacements ne conviennent pas aux vivaces. C’est le cas notamment des endroits où les opérations de déneigement pourraient les détruire.

Un regard ailleurs

Proactifs, nos horticulteurs demeurent constamment à l’affût des nouvelles méthodes et techniques pouvant améliorer l’esthétique et la durée de leurs créations, ou permettant de réduire les coûts. Ils n’hésitent pas à se renseigner sur les pratiques ayant fait leurs preuves dans d’autres villes. C’est ainsi que le service utilise un broyeur pour fabriquer du paillis à partir des branches récupérés deux fois par année chez les citoyens. Cette matière première abondante et disponible procure un excellent paillis à une fraction minime du coût habituel.

Fierté

Nos plates-bandes contribuent à la beauté de la ville et l’une des retombées les plus évidentes est la grande fierté suscitée chez les citoyens. En plus de l'aspect visuel, l'embellissement paysager a des impacts sur la vie sociale. Par exemple, plus les espaces publics sont pourvus en arbres ou en fleurs, plus ils sont appréciés et utilisés par le public.
  
Date de mise à jour : 26/09/2016