bkg

Notices

« En famille, regroupant les quatre générations, nous adorons profiter des espaces verts de la ville » Famille Beaucage
Imprimer A A A
Pour les besoins d’archives, nous conservons un grand nombre de nouvelles. Pour éviter les erreurs ou malentendus, nous vous demandons de bien vérifier la date de parution de l’information que vous consultez, considérant que les moteurs de recherche ne donnent pas priorité aux dates de parution. 


Sondage - Juin 2008

En quelle année l’Hôtel-Dieu de Saint-Jérôme a ouvert ses portes ?

Parmi les 303 répondants...

  • 31 % ont indiqué 1947;
  • 31 % ont précisé 1950;
  • 27 % ont répondu 1953;
  • et 11 % ont signalé Je ne sais pas.

 L’Hôtel-Dieu de Saint-Jérôme a, en fait, ouvert ses portes en 1950. Bravo à tous ceux et celles qui ont répondu correctement à la question.

Quelques mots sur l’histoire de l’Hôtel-Dieu
Selon les informations recueillies, c’est en 1884 que, pour la première fois, la population de Saint-Jérôme dépose une requête à l’Hôtel-Dieu de Montréal afin qu’un hôpital desserve le territoire nord de Montréal. La demande des Jérômiens a finalement débloquée en 1947 grâce aux pressions exercées par le député de Terrebonne, Me Léonard Blanchard. 

La première pelletée de terre a lieu le 5 juillet 1948 et c’est la fondatrice de l’institution, mère Marie-Berthe Thibault, des Soeurs hospitalières de Saint-Joseph, qui a vu à la bonne marche des travaux. 

Comme le diocèse de Saint-Jérôme n’avait pas encore de charte - ce sera fait en 1951 -, c’est l’évêque auxiliaire de Montréal, Conrad Chaumont, qui a l’honneur d’officialiser l’ouverture des lieux, le 1er octobre 1950. Ce sont les médecins de famille les plus réputés qui ont formé les premières équipes médicales. 

D’envergure régionale dès son ouverture, l’institution s’est agrandie physiquement, avec le temps, tout en s’enrichissant de nouvelles spécialités. 

En 2000, lors des 50 ans de cet établissement, rappelons qu’a eu lieu le lancement du livre « L’Hôtel-Dieu de Saint-Jérôme et ses fantômes », un document historique issu de la plume de Jean-Paul Thibault, lequel fut l’un des premiers médecins rattachés à l’institution.

L’hôpital fait aujourd’hui parti du Centre de santé et de services sociaux de Saint-Jérôme. Le Centre de santé et de services sociaux de Saint-Jérôme, situé au centre de la région des Laurentides, est issu de la fusion de l’Hôtel-Dieu de Saint-Jérôme ainsi que du CLSC Arthur-Buies et des CHSLD de la Rivière du Nord.

L’Hôtel-Dieu de Saint-Jérôme est appelé à desservir un vaste territoire d’une centaine de municipalités regroupant plus de 400 000 personnes.

Lien intéressant :

  
Date de mise à jour : 26/09/2016