bkg

Notices

« Quelle chance d'avoir accès, au centre-ville, au parc linéaire Le P'tit-Train-du-Nord » Famille Paquin
Imprimer A A A
Pour les besoins d’archives, nous conservons un grand nombre de nouvelles. Pour éviter les erreurs ou malentendus, nous vous demandons de bien vérifier la date de parution de l’information que vous consultez, considérant que les moteurs de recherche ne donnent pas priorité aux dates de parution. 


Trois policières décorées d’une médaille pour action méritoire

Trois policières du Service de police de la Ville de Saint-Jérôme, ont reçu avec beaucoup d’émotion, le 10 mai dernier, une médaille pour action méritoire décernée par le ministère de la Sécurité publique. Chacune de ces policières, dans l’exercice de ses fonctions, a sauvé la vie d’une personne en détresse.

Pascale Miron-Sauvé, policière

Le 10 juillet 2009, deux mois seulement après son entrée à l’emploi du Service de police de la Ville de Saint-Jérôme, l’agente Pascale Miron-Sauvé répond à un appel pour une personne en détresse dans la rivière du Nord, à la hauteur de la rue de Martigny au centre-ville de Saint-Jérôme. À son arrivée sur les lieux, l’agente Miron-Sauvé localise une femme au centre de la rivière, qui dérive et tente désespérément de regagner la rive malgré les remous. À cet endroit, la rivière du Nord est large de 250 pieds environ; son débit et sa profondeur sont assez importants.

Selon l’analyse qu’elle fait de la situation, la policière juge que la dame ne survivra pas jusqu’à l’arrivée des embarcations de secours. Misant sur ses qualités de nageuse, elle retire ses équipements de police, qu’elle sécurise dans sa voiture, et se jette sans hésiter dans la rivière. Elle rejoint la dame et réussit à la ramener saine et sauve sur la rive, où les pompiers du Service de prévention des incendies la Ville de  Saint-Jérôme la prennent en charge.  Suite à l’enquête, il appert que la dame de 74 ans ne pouvait accepter le décès récent de son conjoint et avait tenté de s’enlever la vie en se jetant dans la rivière du Nord, à partir du pont de Martigny.

Isabelle Sawyer-Couillard et Émy Bourgeois-Tremblay, policières

Deux autres agentes du Service de police de la Ville de Saint-Jérôme sont appelées au même endroit quelques semaines plus tard, dans des conditions similaires. Il s’agit de l’agente Isabelle Sawyer-Couillard, qui est à l’emploi du Service de police depuis avril 2007, et de l’agente Emy Bourgeois-Tremblay, au Service de police depuis juin 2009. Le 20 août 2009 à 5 h 50, les deux policières sont en patrouille ensemble lorsqu’elles répondent à un appel pour une personne en détresse sur la rue de Martigny. Celle-ci veut mettre fin à ses jours en sautant dans la rivière. 

À leur arrivé sur les lieux, les policières localisent la femme qui dérive dans le centre de la rivière du Nord. Ici encore, la rivière est large et profonde, son débit est important, et selon leur analyse, la femme ne pourra pas survivre jusqu’à l’arrivée des embarcations de secours.

Évaluant leur capacité à récupérer la victime, les policières retirent leurs équipements de police, qu’elles sécurisent dans la voiture, et se jettent dans la rivière. La dame se débat et n’offre aucune collaboration, mais les policières réussissent néanmoins à la ramener à la rive saine et sauve, où les ambulanciers appelés sur les lieux la prennent en charge.
  
Date de mise à jour : 26/09/2016