bkg

Notices

« Quelle chance d'avoir accès, au centre-ville, au parc linéaire Le P'tit-Train-du-Nord » Famille Paquin
Imprimer A A A
Pour les besoins d’archives, nous conservons un grand nombre de nouvelles. Pour éviter les erreurs ou malentendus, nous vous demandons de bien vérifier la date de parution de l’information que vous consultez, considérant que les moteurs de recherche ne donnent pas priorité aux dates de parution. 


Un calendrier chargé pour le nouveau conseil

Le nouveau Conseil municipal paritaire de Saint-Jérôme a siégé pour la première fois hier soir et le maire de la Ville, M. Stéphane Maher, a profité de l’occasion pour préciser les différents mandats qui seront confiés aux élus. D’ailleurs, le conseil a adopté à l’unanimité une résolution modifiant le modèle actuel des commissions de la Ville de Saint-Jérôme datant de plus de 16 ans. Chaque élu s’est ainsi vu confier un rôle de premier plan.
 
« Cette nouvelle gouvernance moderne et simplifiée assurera une meilleure cohérence dans l’atteinte des objectifs du plan stratégique Destination 2020 tout en favorisant une participation active des membres du conseil dans la réalisation des politiques et des orientations municipales. », a mentionné Stéphane Maher, maire de Saint-Jérôme. 

Les rôles de chacune et de chacun s’inclinent comme suit : Johanne Dicaire sera présidente de la Commission mandataire aux infrastructures municipales. Benoit Beaulieu hérite de la Commission mandataire aux finances. Janice Bélair Rolland devient présidente de la Commission mandataire aux organismes culturels, aux arts et au savoir. Bernard Bougie assumera les responsabilités de la Commission mandataire à la sécurité civile. Benoit Delage reçoit la présidence de la Commission mandataire de la sécurité publique. Chantale Lambert se voit confier la Commission mandataire à l’efficience organisationnelle. Mylène Laframboise sera présidente de la Commission mandataire à l’environnement et au développement durable. Sophie St-Gelais assumera les responsabilités relatives à la présidence de la Commission mandataire à la mobilité durable et active. Nathalie Lasalle devient présidente de la Commission mandataire aux organismes communautaires et au mieux-être de la communauté. François Poirier devient président de la Commission mandataire à l’harmonisation et à l’aménagement du territoire. Gilles Robert devient président de la Commission mandataire aux organismes sportifs et aux saines habitudes de vie. Finalement, Érik Bak sera président de la Commission mandataire à la qualité des services et à la participation citoyenne. 

La parité se retrouvera au conseil exécutif qui sera formé de Johanne Dicaire et de Benoit Beaulieu. Janice Bélair Rolland devient la nouvelle présidente du comité de toponymie et François Poirier se voit hériter du comité consultatif d’urbanisme sur lequel siégera également Johanne Dicaire.  

Des investissements annoncés 

Le conseil municipal a annoncé ses intentions sur la direction que prendra la ville lors du présent mandat. Des résolutions ont, en effet, été adoptées en qui a trait à différents projets tels que l’ajout de sentiers au parc Jean-Guy Décarie reliant ceux du parc-nature du lac Jérôme, les jardins urbains, l’aménagement de jeux d’eau au lac Claude, les travaux de rénovation du parc de La Salette, l’engagement de la ville pour la construction d’un nouveau musée et la création d’une commission temporaire sur l’implantation de la gratuité du service d’autobus pour les 25 ans et moins ainsi que pour les 65 ans et plus. Un changement du règlement de contrôle animalier a également été voté. 

« Notre plus grande priorité sera de cultiver la fierté. Nous serons fiers de développer Saint-Jérôme, nous serons surtout fiers de l’habiter. Notre ville est forte en histoire et son avenir plus inspirant que jamais. Nous allons, ensemble, continuer le travail afin de façonner une ville, une cité régionale, une cité de possibilités dont nous serons fiers. », conclut le maire. 

Une nouveauté à la séance du conseil 

Dans le souci que l’offre de services offerte aux citoyennes et aux citoyens soit des plus complète et optimale, une agente de la Centrale du citoyen sera dorénavant présente lors des séances du conseil municipal. Ainsi, des requêtes pourront facilement être enregistrées sur place. La Centrale du citoyen est un guichet unique pour obtenir des réponses aux questions, déposer une plainte, formuler une requête pour une intervention municipale, s’inscrire à la liste de la collecte des branches, signaler un lampadaire défectueux, un nid-de-poule, un bac roulant brisé, etc. Une résolution a d’ailleurs été votée pour le déménagement de la Centrale au rez-de-chaussée du 10, Saint-Joseph permettant ainsi un lien plus direct avec la population. 


conseil_municipal_2017


preposee_requetes

  
Date de mise à jour : 26/09/2016