bkg

Notices

« C'est avec grand enthousiasme que nous profitons des activités familiales offertes par la Ville » Famille Longpré
Imprimer A A A
Pour les besoins d’archives, nous conservons un grand nombre de nouvelles. Pour éviter les erreurs ou malentendus, nous vous demandons de bien vérifier la date de parution de l’information que vous consultez, considérant que les moteurs de recherche ne donnent pas priorité aux dates de parution. 


Une enquête web pour recueillir l'avis des Jérômiens

Les Jérômiennes et les Jérômiens seront appelés, à compter du 26 février, à se prononcer sur divers enjeux liés à la légalisation prochaine du cannabis par le gouvernement fédéral.
Ce sondage permettra à la Commission sur le cannabis d’évaluer l’acceptabilité sociale des citoyens, leurs habitudes de consommation et leurs préoccupations par rapport à la légalisation et à la vente de produits dérivés du cannabis.

Une enquête en ligne

Du 26 février au 17 mars, les citoyens sont ainsi invités à s’exprimer en grand nombre, en répondant à un questionnaire en ligne, dans lequel divers thèmes seront abordés : prévention, sensibilisation et effets sur la santé, mise en marché du cannabis et lieux d’usage, ainsi que la sécurité. L’enquête en ligne sera accessible via le lien suivant : https://fr.surveymonkey.com/r/cannabisvsj 

Dans le cadre de son exercice de consultation publique, la Commission sur le cannabis consultera également les milieux communautaire et institutionnel de Saint-Jérôme au cours des prochaines semaines.

« La démarche de consultation est primordiale puisqu’elle offre à la population, aux organismes communautaires et aux institutions la possibilité de s’exprimer, ce qui nous permettra de nous outiller dans les décisions à prendre afin d’y faire face », a mentionné le maire de Saint-Jérôme, monsieur Stéphane Maher.

Trouver les meilleures pratiques

Si pour plusieurs la Ville de Saint-Jérôme a l’autorité d’interdire ou de permettre l’usage du cannabis à Saint-Jérôme, la réalité est tout autre ; la légalisation n’est pas de juridiction municipale. La Ville devra cependant composer avec une réalité à venir et des enjeux sociaux importants, notamment de consommation, de production personnelle, industrielle et de distribution commerciale, de santé publique, de cohésion régionale et d’acceptation sociale. 

C’est pourquoi la Ville a mis sur pied une commission spéciale qui a comme mandat de se pencher sur les possibilités qui s’offrent à elle et trouver les meilleures pratiques pour encadre l’usage de la marijuana.

« La Ville de Saint-Jérôme n’a pas à se prononcer sur la pertinence de décriminaliser la marijuana, mais bien d’émettre des recommandations sur les règles à observer quant à la consommation, la vente et la production sur son territoire. Ainsi, la population doit comprendre que le débat ne sera pas de savoir si la décision des gouvernements supérieurs de légaliser est la bonne, mais bien de composer intelligemment avec celle-ci », a tenu à préciser monsieur Benoit Delage, conseiller municipal et président de la Commission sur le cannabis.
  
Date de mise à jour : 26/09/2016